Sève de bouleau – Pourquoi ?

La Sève de Bouleau est le liquide qui circule dans l’arbre et transporte les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance. C’est une eau hautement dynamisée et nutritive qui contient tous les minéraux, les oligo éléments et des vitamines nécessaires à la pousse des tiges, bourgeons, feuilles, fleurs et fruits. Elle a, de ce fait, un effet puissamment reminéralisant ET détoxifiant. Le bouleau est un arbre de lumière avec son tronc blanc et son feuillage qui persiste très longtemps même à l’entrée de l’hiver avec ses couleurs dorées et lumineuses.

La sève de bouleau ne se consomme pas seulement au printemps :

 En effet à chaque saison un organe entre en plénitude de fonctionnement, le poumon à l’automne, le rein en hiver, le foie au printemps, le coeur en été et la rate/pancréas à chaque intersaison.

Il sera donc des plus bénéfiques de faire des cures à chacune de ces saisons juste à cheval entre l’intersaison et la saison qui arrive pour préparer les organes concernés à accomplir leur travail sans être surchargés : d’acides et de cristaux pour les reins, de colles et de mucosités pour le foie et les poumons, de toxiques divers et variés pour le sang et le coeur.

La rate/pancréas sont des charnières de transmissions, de passage qui équilibrent tous les éléments dans le corps : la terre, le feu, l’eau et toute la nutrition des organes. Aimez-les et prenez soin d’eux comme de vos enfants. C’est l’enseignement de la sagesse taoïste.

La sève de bouleau convient très bien à tous les âges, pour les enfants surchargés de sucres et de colles (féculents et laitages), pour les adultes intoxiqués et stressés, pour les personnes âgées qui se déminéralisent et s’acidifient …..

Fucus micronisé – ses propriétés

Cette algue très répandue brun olive foncé possède des vésicules gazeuses claires qui lui permettent de flotter tout en s’accrochant au substrat à l’aide d’un crampon. Les frondes peuvent atteindre de 20 à 100 cm de long sur 2 cm de large. Cette algue a une forte odeur iodée. on utilise le thalle séché. Le thalle est l’appareil végétatif de l’algue.

Principes actifs : Iode ; polyphénols (activité antibiotique) ; polysaccharides et mucilages (acide alginique, fucoïdine, laminarine, fucanes, fucose, acides uroniques, sucres neutres). Oligo-éléments : cuivre, zinc, sélénium, calcium, magnésium, potassium, sodium, soufre, silicium, fer. Protéines : tous les acides aminés. Vitamines : acide folique, vitamines C et B.

Ses propriétés  : Cette algue favorise une diminution du taux de sucres sanguins. L’iode y est présente en forte quantité et améliore la thyroïde. Le fucus diminue la vitesse de coagulation. Le fucus est un véritable coupe-faim. En bain, Il améliore la circulation sanguine et reminéralise. En utilisation externe, il est idéal pour lutter contre des problèmes de peau et particulièrement le psoriasis. Son efficacité est également prouvée, toujours en utilisation externe, pour traiter la cellulite et atténuer les douleurs liées aux rhumatismes.

Mode d’emploi :

1) pour le bain : verser 25gr de poudre micronisé entre 37° et 39°. Rester un quart d’heure/20 minutes dans ce bain, et sans se rincer prendre un temps de repos de 10mn ou plus.

2) pour l’enveloppement mélanger 200gr de poudre avec 400gr d’eau tiède jusqu’à obtention d’une pâte homogène et lisse. Appliquer sur tout le corps ou sur la zone et recouvrir d’un film plastique puis un peignoir ou un vêtement chaud. durée du soin ; 30mn. Bien rincer. Utiliser en enveloppement le fucus élimine les toxines, lutte contre la cellulite et raffermit la peau. Le fucus permet de lutter contre le vieillissement de la peau.

3) Par voie interne : L‘apport journalier en iode étant limité, il est recommandé de ne pas consommer plus de 250 mg de poudre de fucus par jour sur de longues durées

Poudre (à diluer) : de 100 à 250 mg par jour. – pour lutter contre l’ obésité et les goitres : décoction de 2 g par litre d’eau pendant cinq minutes. Consommer un litre par jour. Cette poudre micronisée est 100 % naturelle