Smoothies verts : des jus pour la vie

Pour tous ceux qui ont des problèmes avec le sucre.

Le sucre pose différents problèmes au niveau digestif, c’est un acide acidifiant qui perturbe l’écosystème intestinal, épuise le pancréas, acidifie le sang, rend addicte et est la drogue dure des enfants.
Les fruits frais, séchés et les smoothies verts sont des alternatives parfaites.

Les légumes peuvent être classés en trois catégories : fruits, légumes, verdures.
En effet les verdures sont différentes car elles ne contiennent pas d’amidons, contrairement à la plupart des fruits et des légumes. La différence est de taille entre feuilles vertes et légumes proprement dits même s’ils sont souvent cueillis sur la même plante. En règle générale, les verdures sont les feuilles attachées à la tige et peuvent être roulées autour d’un doigt (sauf certaines comme les feuilles du cactus Nopal ou le céleri). La simple couleur verte n’est pas indicatrice que vous êtes en train de consommer une verdure ; en effet les pommes vertes ou les poivrons verts sont simplement des fruits non mûris et qui contiennent donc des inhibiteurs d’enzymes. Ceux-ci, comme leur nom le suggère, ralentissent l’action de nos enzymes digestives et peuvent causer des irritations de l’intestin et une mal-assimilation. Un fruit non mûr a une teneur en amidon plus élevée et moins de fructose, ce qui le rend plus difficile à digérer.

Les verdures quant à elles contiennent une quantité de fibres qui ont pour action de ralentir l’absorption du sucre du fruit ce qui en fait un aliment  parfait et sans risque  pour les gens à haute sensibilité au sucre : les diabétiques, ceux qui souffrent de candidose ou ceux qui sont sujet à l’hypoglycémie.  Elles sont riches en chlorophylle qui est de l’hémoglobine végétale.  Elles contiennent l’énergie rayonnante du soleil et sont nourries de la puissance magnétique de la terre. Elles nettoient tout l’organisme et le nourrissent des éléments essentiels à la vie.

Recette délice de verdure

– une grosse poignée de persilJus de branche de célerie

– quelques têtes d’ortie

– un fenouil

– une petite courgette ou un concombre

– un quart de citron non épluché

– passer le tout à l’extracteur

– régalez vous et faites vibrer vos cellules de soleil dès le petit déjeuner

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, n’hésitez pas à glaner vos plantes fraîches, c’est l’idéal.

Les mariages heureux et les mariages malheureux 

Le Dr Herbert Shelton qui a écrit le premier livre sur les combinaisons alimentaires explique que les aliments amidonnés doivent être mangés seuls parce que les amidons sont digérés avec des enzymes différentes de celles qui sont utilisées pour tous les autres groupes d’aliments. Combiner des aliments amidonnés et plus encore des amidons cuits (pain-riz-pâte-pomme de terre) qui sont littéralement des colles, avec des fruits, cause des fermentations et des gazs, épuisent le pancréas et provoque des putréfactions dans les intestins. Le Dr Shelton, pionnier en matière de combinaisons alimentaires a découvert que les végétaux verts combinés avec n’importe quel groupe d’aliments donne de très bons résultats et peut même aider à résoudre des problèmes de santé.
Le Dr Ann Wigmore, pionnière de l’alimentation crue aux États-Unis, a aussi enseigné  que les feuilles vertes sont les seuls aliments qui peuvent être combinés avec n’importe quel autre groupe d’aliments sans effet négatif mais que le mélange fruits et légumes amidonnés était nocif.

Légumes amidonnés à ne pas mélanger  aux fruits : carotte, betterave, brocoli, radis Daikon, chou-fleur, chou, choux de Bruxelles, okra, citrouille, courge, potimarron,  petit pois, maïs, haricot vert.

Les fruits les plus riches en amidon : ananas, orange, banane, raisin.

Légumes non amidonnés  utilisables avec des fruits : tomate, concombre, poivron rouge, avocat, céleri, aubergine, courgette et toutes les verdures.

Les fruits peu amidonnés : toutes les baies (index glycémique bas), les pommes, les cerises, les prunes et les pamplemousses.

Tous les petits fruits rouges et noirs : groseilles, cassis,  fraises, framboises,  myrtilles, mûres contiennent peu de fructose, et peuvent être consommés régulièrement. Riches en antioxydants,  ils protègent nos cellules et notre ADN de l’agression des radicaux libres.

Petit déjeuner santé ?

Les jus de fruit,Verre rempli de sucre et en particulier le jus d’orange présent partout au petit déjeuner (mode américaine) et le jus de raisin, sont des bombes à sucre qui font exploser votre sucre sanguin et épuise votre pancréas. Sans parler des méthodes de traitements outranciers que subissent les orangeraies et les vignes qui font de ces fruits un concentré de poisons …
Il est dit que cette forte consommation de jus d’orange est un des facteurs contribuant à l’épidémie d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires et même du cancer de la peau (mélanome malin, mortel à 50 % sur 10 ans).
Le jus d’orange provoque aussi des remontées acides dans l’œsophage. Après un pain au chocolat, du chocolat au lait ou du café, les teneurs en acides explosent dans votre estomac et vous avez alors  des bulles, des gaz et des renvois, qui sont le signe d’une indigestion totale.
Quand votre taux de sucre sanguin monte en flèche, votre pancréas tourne à plein régime pour éponger tout ce sucre,  toute une flore pathogène s’installe et tente de putréfier cette masse indigeste d’amidons et d’acides…Cette mal digestion provoquera fatigue, coup de pompe, idées embrouillées voire émotions envahissantes et idées noires (nos neurotransmetteurs sont fabriqués dans les intestins et notre alimentation modifie la composition de notre flore) …

Le mythe du jus d’orange

Un verre de 200 mL de jus d’orange frais ne contient que 60 mg de vitamine C.
Cela ne représente qu’un dixième de la dose quotidienne dont vous avez besoin. Linus Pauling (spécialiste et pionnier des recherches sur la vitamine C) recommandait de prendre au moins 400 à 1000 mg de vitamine C par jour.
Sachez que boire du jus d’orange sera toujours moins bon pour la santé que de manger une orange, celle-ci contenant plus de fibres qui vont ralentir la vitesse d’absorption du fructose par votre organisme. J’utilise parfois l’orange pour faire de délicieuses sauces ; combinée avec des verdures ou des aliments à fortes charges minérales (voir l’article sur l’équilibre acide-base), elle reprend sa juste place.

Recette de sauce : délice de poivron

  • 1 orange épluchée
  • 1 beau poivron rouge
  •  une poignée de noix de cajou ou des amandes pré trempées une nuitDélice de poivron
  • et épluchées
  • une épice à votre goût : cumin, gingembre, poivre …
  • un peu de sel
  1. Mixer le tout avec de l’eau jusqu’à consistance crémeuse. À utiliser comme sauce pour la salade, les légumes ou tout autre plat.

 

Les aliments riches en vitamine C

Le poivron rouge

Le radis noir

Le persil

Le cassis

baie de goji fraîche

l’acérola

le camu-camu

Teneur en vitamine C pour 100 grammes

180 mg

150 mg

200 mg

200mg

2500 mg

1000 à 2000 mg

2000 à 3000 mg

Le persil est un merveilleux cadeau de la nature. Il est facile à trouver et toute l’année et  contient :

  • 3 fois plus de vitamine C que les oranges
  • 2 fois plus de fer que les épinards
  • de la vitamine A en quantité
  •  des folates
  • du potassium
  • du calcium …

Il est aussi reconnu pour sa capacité à protéger du cancer.

Retrouvez le Jazz Max et Jazz Uno sur notre boutique

Alors n’hésitez plus à  ajouter du persil dans vos salades, mettre un gros  bouquet dans vos smoothies et même en parsemer sur vos plats cuits au moment de servir.
Pour améliorer votre santé, partez à la découverte, sortez des ornières de votre consommation de sucres, de fruits trop sucrés, de féculents cuits et mangez plus de baies, de verdures, de légumes racines et légumes-fruits colorés. Faites vous un petit déjeuner de smoothies verts et fruits ou légumes. Vous aurez là un cocktail détonnant de santé et de vitalité et facile à assimiler.

Pour fabriquer vos smoothies, les meilleurs appareils sur le marché à l’heure actuelle sont les Jazz uno ou max qui tournent seulement à 80 tours minutes et ne chauffent ni n’altèrent la teneur en vitamines, minéraux et oligo-éléments de vos fruits, verdures et légumes. Le Jazz UNO ne fait que les jus et le Jazz MAX permet de confectionner des purées d’oléagineux, des sauces, des crèmes, etc…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *