Ces aliments qui nous enrichissent

ET SI C’ÉTAIT PLUS SIMPLE QU’ON NE NOUS L’A FAIT CROIRE  !!! 

Nos aliments nous enrichissent ou nous détruisent ; les minéraux, oligoéléments, vitamines, les acides aminés et les acides gras sont les briques de construction indispensables à notre corps. Notre système immunitaire est fort grâce à eux et dépend d’eux…

Quand les acides corrosifs, les toxines, les polluants chimiques, les substances médicamenteuses envahissent le sang, alors les organes et les cellules, la nutrition et l’oxygénation cellulaires sont dangereusement compromises.

Nous avons besoin de nos vitamines, oligoéléments, minéraux pour nous nourrir et nous défendre pour être en bonne santé.

Voici une liste non exhaustive des sources les meilleures :

En tête de ligne, les légumes (sauf tomate-oseille-rhubarbe qui sont acidifiantes et déminéralisantes), en jus, crus, décrudits, pas trop cuits et surtout pas dans une cocotte minute ! Si vous mangez votre linge, vous serez aussi bien nourri en fibres  … une fois vos légumes ébouillantés dans un cuiseur à pression.

Les fruits frais – en jus –en compote-en smoothie ( orange-mandarine-clémentine sont  acidifiantes et déminéralisantes et doivent être utilisées en petites quantités !)

Fruits secs et oléagineux pré-trempés une nuit la veille (le pré trempage enlève les enzymes inhibiteurs de pourrissement qui sont aussi inhibiteurs de digestion.). Source de bons acides gras, calcium et autres.

les graines germées– dans les salades ou en jus

Les algues de mer si précieuses et si complètes: Kombu – wakamé – nori – dulse – laitue de mer – spaghetti de mer – aramé – ….

On les utilise cuites dans les potages, le riz , les légumineuses ou crues dans les salades, en tartare ou en pickles. Absolument délicieux ! et si riches en oligo-éléments, vitamines, minéraux, acides aminés.

Les œufs frais bio, surtout le jaune, à consommer mollet mais attention aux fragiles des Intestins.

Les algues d’eau douce irremplaçables protéines végétales et aussi délicieuses : spiruline – chlorella – A fa-klamath

riches en fer, chlorophylle,vitamine D,  bêta-carotène, acides aminés, cellules souches.

Les lacto-fermentés : choucroute crue (1cuillère à soupe/jour) par exemple qui apporte des enzymes, de la vie à votre système digestif; au lieu de vider votre compte en banque enzymatique, remplissez-le !  C’est  votre premier capital vieillesse… 

Il existe aussi les jus lacto-fermentés, le jus Breuss en est le champion et a fait ses preuves en cas de pathologies lourdes.

Le Miso, pâte de soja lactofermentée pendant 3 ans avec un ferment très particulier: l’aspergillus orizae. Riche en enzymes, acides aminés, minéraux, il facilite toutes les digestions, renforce le système immunitaire, protège des pollutions radio-actives.

Attention, n’achetez que du non pasteurisé.

Le pollen frais congelé : encore un aliment vivant riche en oligo-éléments, vitamines, minéraux, acides aminés et surtout en enzymes facilitant toutes les digestions. Le pollen séché a perdu toute sa richesse enzymatique.

Le Quinton : eau de mer contenant tous les oligoéléments marins dans un rapport équilibré identique aux eaux cellulaires et au liquide amniotique. Mieux que les cures d’huîtres un peu trop risquées!!

Le Celloxygène : préparation à base de légumes, fruits, levures vivantes, riche en oligo-éléments, vitamines du groupe B, minéraux, acides aminés et en levures vivantes, il nourrit le corps en profondeur, comble les carences d’une alimentation ordinaire et répare les intestins.

La sève de bouleau : l’eau de vie, riche en oligo-éléments, vitamines, minéraux,  Eau pure qui permet une détoxication des 6 émonctoires : 

rein-poumon-colon-foie-lymphe-peau. 

Attention prendre de la sève de bouleau NON PASTEURISÉE. Le jus de bouleau n’est pas de la sève mais de l’infusion de feuilles.

L’Aloe vera : très connu aussi, toujours pasteurisé, Personnellement, je préfère utiliser la feuille fraîche directement, un petit morceau mixer avec mon jus de légumes du matin : trop délicieux ! un cocktail d’ oligo-éléments, vitamines, minéraux, enzymes et une saveur  un peu amère qui le rend bénéfique au cœur et au foie….

Le lait de jument ou d’ânesse : un aliment à haute valeur énergétique et nutritive pour les organismes éprouvés par la maladie, pour les bébés et les enfants qui ne supportent pas le lait de vache qui n’a jamais été fait pour nos enfants; le lait de vache est riche en caséine indigeste alors que le lait de jument et d’ânesse se rapprochent du lait maternel par leur richesse en albumine. Un petit détour pour rappeler que les laitages (lait-fromage-beurre-crême-yaourt) sont acidifiants et leur acidité neutralise les charges minérales qu’ils peuvent éventuellement apporter : 1 moins 1 = Zéro …  Donnez des laits végétaux à vos enfants (sauf soja) !  :  châtaigne, riz, quinoa, amande, noisette, millet, coco … ils ne s’en porteront que mieux et sans carence. Les super-aliments : maca-Lucuma-Acérola-Nopal-Griffe du chat-                      Açai-Aguaymento-Guarana-Urucum…etc                                                                     à découvrir en culinaire dans un prochain article ou dans les cours de cuisine

 

Pourquoi manger plus de légumes et de fruits frais crus, bio !

L’ÉQUILIBRE ACIDE – BASE

 L’équilibre acide–base correct se situe entre 7,25 et 7,35, sauf le muscle cardiaque qui se situe à 6,9 à cause de l’acide lactique et carbonique produits en permanence ;

Un demi point ou un point de différence conduit à la dégradation du tissu pour cause d’acidose.

Un organisme sain produit des déchets métaboliques acides dus à la dégradation des protéines  :

 * du gaz carbonique dû à la décomposition des glucides et des sucres.

 * de l’acide lactique lors d’activité musculaire

 * de l’acide acétique avec les sucreries et les graisses

 * de l’ acide tannique et chlorhydrique  avec le thé noir et le café (qui absorbent de grandes quantités d’Oxygène)

 * de l’acide sulfurique avec la nicotine ainsi qu’avec la viande de porc et les laitages  et de l’acide nitrique capables de dissoudre l’or ! Ces 2 acides ramollissent les disques intervertébraux. L’acide sulfurique dissout les îlots de Langherans du Pancréas responsables de la production d’insuline ! …

La rhubarbe, les épinards génèrent de l’acide oxalique et le cacao de l’acide acétique et oxalique.

Les boissons gazeuses de l’acide carbonique.

Les flatulences retenues pénètrent dans les liquides organiques et produisent de l’acide sulfurique à partir de l’hydrogène sulfuré qu’elles contiennent.

Le stress, la peur, la contrariété, les expériences négatives génèrent de l’acide chlorhydrique.

Tous ces acides sont éliminés par les 5 émonctoires heureusement !         Mais pour neutraliser ces acides le corps utilisent ses réserves minérales et alcalines des os, des dents, des cheveux, de la peau , du sang, des cartilages … etc

SELS MINÉRAUX + ACIDES = SELS NEUTRES = DÉCHETS RÉSIDUELS

La plupart des déchets résiduels sont éliminés par le corps sauf si les organes sont surchargés et affaiblis .

Chaque atome de substances minérales qui neutralise une molécule d’acide urique se transforme en molécule de calcium urique susceptible de créer un calcul.

L’acide oxalique se transforme en calcium oxalate, l’acide sulfurique en calcium sulfurique … etc,

c’est ainsi que le corps dans son intelligence sacrifie son calcium et autres minéraux pour la survie du corps tout entier.

L’acide sulfurique, tout comme l’acide nitrique que l’on retrouve dans les viandes salées, est éliminé par les pieds ce qui crée des sensations de brûlures. La peau et les pieds sont des « reins » de secours.

Le tissu adipeux est le premier à servir de dépotoir, puis vient le tissu conjonctif, puis les muscles et les articulations, puis la peau, les os, les organes, les glandes, les organes des sens et enfin les organes vitaux… le film hydrolipidique de la peau devient le camion poubelle des acides de l’organisme d’où eczéma, tâches dites de vieillesse, allergies.               Le processus de vieillissement chimique du corps est entamé.                   Le vieillissement est une perte graduelle et lente de nos réserves minérales et une descente vers l’acidose.

LES SYMPTÔMES DE L’ACIDOSE :

les premiers symptômes de l’acidose et de la déminéralisation  :                  1) Les maux de tête (ceux-ci sont le 1er symptôme du transport des acides et toxines dans le cuir chevelu pour y être neutralisés par les sels minéraux).                                                                                                                                                                    2) Les dents cariées                                                                                                        3) La perte des cheveux et les cheveux qui  blanchissent.

Le corps sacrifie ce qui est le moins essentiel; les cheveux sont l’expression de la richesse minérale du corps et son surplus se manifeste dans une chevelure abondante et saine.

Puis transpiration malodorante, langue chargée, infections (les microbes se nourrissent de nos acides !), gencives rétractées, plaque dentaire, mycoses, contractures, inflammations, varices, hémorroïdes, règles douloureuses, ostéoporose, rides, vergetures, rhumatisme, goutte, arthrite-ose, obésité, raideur et plus encore les maladies auto-immunes où un dérèglement immunitaire est mis en cause alors que l’on oublie que les acides corrosifs détruisent les tissus du corps ….

COMMENT POTENTIALISER L’ÉLIMINATION DES ACIDES ?   

La dissolution de ces déchets résiduels déposés dans les tissus doit impérativement se faire en même temps que la reminéralisation. Celle-ci se fait essentiellement en buvant de l’eau et des tisanes amères : gentiane, camomille, centaurée … qui dissolvent les déchets résiduels accumulés .

La sève bouleau est à la fois reminéralisante et drainante.

La chimie du corps exige que nous absorbions 75% d’aliments riches en sels minéraux et 25% d’aliments générateurs d’ acides et que nous buvions de l’eau pure (sans adjonction) de préférence à température du corps très régulièrement dans la journée.

AUTRES SOINS :

Soins alcalinisants : bains de pieds alcalins ; douches alcalines ; bains de mains ; soins de la zone génitale ; massage avec du sel alcalin; soins dentaires; douches nasales; masques de beauté , boissons alcalines (Dr Peter Jentshura)

Bain à détoxination ionique qui décharge de grandes quantités d’acides et de toxines par les pieds.

Thérapie Bemer : thérapie par excellence de nettoyage de la micro circulation;

Tisanes anti-acides

Les draineurs qui reminéralisent en même temps  : Sève de bouleau – Aloe vera – pollen frais

Jus verts et jus de légumes – Alimentation végétarienne : acide le matin – neutre le midi – alcaline-minérale le soir.

Boire de l’eau pure

Drainage lymphatique

Assainissement de la flore intestinale – Hydrothérapie du colon – Cure Xanthis

Qi gong – Relaxation – méditation

 

Pour plus d’info lire le livre du Dr Peter Jentschura et Josef Lohkâmpfer « la santé par la dépuration »

ou m’appeler ou laisser un commentaire sur ce blog

Merci

L’eau et la santé

 

C’EST À BOIRE, À BOIRE, À BOIRE

C’EST À BOIRE QU’IL NOUS FAUT !

Nos premières nourritures sont l’eau et l’air; or il a été mis en évidence que la plupart des gens sont en hypoxie (insuffisance d’oxygène) et déshydraté. La plupart des gens respirent mal et ne boivent pas d’eau. Et seule l’eau pure réhydrate. Café, thé, alcool, boissons sucrées DÉSHYDRATENT l’organisme. Cet état d’hypoxie et de déshydratation est à l’origine de bien des douleurs migraines-douleurs diverses-crampes, bien des maux (voir article info-santé) et des maladies. Votre corps a besoin d’eau et particulièrement le Foie qui est en charge de nettoyer et évacuer vers les émonctoires tous les toxiques et les déchets.

Le but est d’opérer une véritable réhydratation qui va vous permettre de dissoudre les acides et déchets résiduels :

Boire au lever 2 à 3 bons verres d’eau, seulement de l’eau sans rien y ajouter, chaude ou tiède.
L’eau froide spasme le corps et est évacuée très rapidement sans que le corps ait pu en profiter réellement. Elle épuise le « feu digestif ».

Ensuite, attendre 1/4heure avant de prendre le petit déjeuner

Si ce dernier comporte des solides, éviter de boire ou manger pendant 2h, puis boire un verre d’eau toutes les heures.

Ce qui vous amènera à boire un verre d’eau ½ heure avant le repas de midi. Lire la suite