La spiruline : propriétés, composition et consommation

Consommée depuis des siècles par certaines populations, la spiruline est l’objet d’une redécouverte depuis quelques années. Cette algue comestible possède une immense valeur nutritive. Elle contient un taux exceptionnel de protéines, minéraux, fer, vitamines E, A (bétacarotène), B 12 et autres éléments extrêmement assimilables. Elle peut donc être utilisée de façon très efficace par l’organisme tant par les adultes que par les enfants. Elle peut rééquilibrer les carences alimentaires au quotidien grâce à sa composition protéique équilibrée. La spiruline est sans doute « la meilleure nourriture du futur ».

Cellules souches

La vie a commencé par les micro-algues il y a trois milliards et demi d’années. Tout l’oxygène que nous respirons a été produit par les micro- algues. Les recherches ont permis de découvrir que la Spiruline et l’AFA du Lac Klamath peuvent stimuler naturellement la moelle osseuse. La moelle osseuse permet de fabriquer les cellules souches dont notre corps a besoin pour régénérer le coeur, le cerveau, le foie, les muscles et tout nos organes et systèmes avec un délai variable selon les individus et leurs problématiques. Il y a de très bons résultats chez les sportifs et les femmes enceintes parce que la quantité de cellules souches en circulation dans le sang est démultipliée et de ce fait la régénération du corps peut se faire parce que les matériaux de base sont présents.

Protéines

La spiruline, micro-algue d’eau douce, renferme entre 55 et 70% de protéines de bonne qualité. Elle contient les 8 acides aminés essentiels et une large gamme de minéraux et vitamines. La phycocyanine, une protéine pigmentée bleue qui présente une importante activité protectrice des cellules et composante exclusive de la spiruline a fait et fait encore l’objet de nombreuses études scientifiques à travers le monde. On lui prête des effets anti-oxydants, des propriétés antivirales et une action positive sur le système immunitaire.

La spiruline est très digeste et procure des nutriments faciles à absorber, c’est une source de fer et d’énergie. Elle ne doit pas être cuite car elle perd la plupart de ses vitamines

Composition

Spiruline* 99.9%, dioxyde de silicium 0.1% disponible en sachets de 100gr.

Notre fournisseur indien effectue un contrôle qualité rigoureux à toutes les étapes de la fabrication. Il fait procéder ensuite à une analyse microbiologique, pour chaque lot. Une analyse complémentaire permet de contrôler les qualités intrinsèques de la spiruline (teneur en protéines, en fer, en béta-carotènes, vitamine B12, etc.). Ces deux analyses réalisées en Inde sont effectuées par un laboratoire indépendant et agrémenté. A réception en France, différents contrôles de conformité sont à nouveau effectués, y compris une nouvelle analyse microbiologique réalisée par un laboratoire accrédité COFRAC.

Conseils d’utilisation

Cure revitalisante : prise en cure quotidienne pour la prévention des déficiences (apports quotidiens légèrement inférieurs aux apports journaliers recommandés). Les déficiences n’induisent pas de graves maladies mais une baisse générale de la forme et une fragilité accrue par rapport aux agressions extérieures : stress, infections…

– 3 à 5 grammes par jour soit 1 à 2 cuillères à café de brindilles à avaler avec un grand verre d’eau en une plusieurs prises ou à intégrer dans les repas.

Cure intensive : 10 grammes par jour soit 4 cuillères à café de brindilles à avaler avec un grand verre d’eau en plusieurs prises si l’on a besoin d’un effet revitalisant plus important.

Condiment Alimentaire : Joindre l’utile à l’agréable avec lles brindilles : à utiliser directement sur la salade, les céréales, légumes, potages, dans les compotes, jus de fruits, smoothies…

Pour les premières prises, il est conseillé de prendre la spiruline progressivement jusqu’à la dose choisie

L’huile de Nigelle Sativa ou Cumin noir

L’huile de Nigelle ou huile de cumin noir appartient à la famille des boutons d’or. Ses graines se distinguent du cumin brun (carum carvi) par leur couleur noire intense, leur taille beaucoup plus petite et leur goût plutôt piquant.
Connue depuis les Pharaons, elle était utilisée comme remède universel. On disait d’elle « qu’elle guérissait de tous les maux sauf de la mort ».

Composition et profil en acides gras

acide linoléique : 55,93 % – acide oléique : 24,88 % – acide palmitique : 10,57 % – acide stéarique : 2 % – acide icosénique : 0,37 % – acide alpha-linoléique : 0,28 %– acide myristique : 0,25 % – acide palmitoléique : 0,25 % – acide icosanoique : 0,20 % / 500 mg. Elle contient donc des acides gras mono-insaturés et poly-insaturés : acides linoléiques et acides gamma-linoléiques (GLA) indispensables à la synthèse des prostaplandines PGE 1 immuno-régulatrices, anti-inflammatoires et indispensables à la nigelle-black-cuminproduction hormonale.  L’huile de nigelle contient de nombreux principes actifs comme  du fer, du phosphore, de la vitamine E…. Elle contient également de la nigelline : principe amer qui stimule le système digestif et intestinal et de la nigellone : broncho-dilatatrice, elle est recommandée pour le système respiratoire. Elle agit comme un antihistaminique naturel (allergies). L’huile de nigelle est excellente pour les peaux matures grâce à ses propriétés assouplissantes et revitalisantes. Elle aide à maintenir une bonne hydratation de la peau et lui redonne souplesse et

Son champ d’action se manifestera sur

Toutes les complications allergiques quelles qu’elles soient : pulmonaires, cutanées ou inflammatoires.
Au niveau immunitaire, l’huile de Nigelle aide à stimuler les cellules de la moelle osseuse et du système immunitaire.
Elle augmente la production d’interférons .
Elle protège les cellules normales des effets nocifs causés par les virus.
Elle augmente le nombre des cellules B qui produisent les anticorps.
On a également constaté un effet préventif contre les refroidissement et les infections grippales. Elle est considérée en Chine comme un antibiotique naturel.

L’acide linoléique stabilise la membrane cellulaire, les prostaglandines ont un effet anti-inflammatoire, L’huile de Nigelle va donc stabiliser l’activité exagérée des cellules T et empêcher les réactions excessives du système immunitaire chez les allergiques.
On l’emploie, avec succès, dans toutes sortes d’allergies (+ de 70 %), d’inflammations, de bronchites, d’asthme, de maladies de peau, de dartres et mycoses.
Elle contient également du carvon qui renforce l’appareil digestif en stimulant la flore naturelle saprophyte de l’intestin et en détruisant les bactéries pathogènes. Elle agira donc sur les problèmes digestifs et les flatulences
Elle aurait également la propriété de faire diminuer le taux de glucose circulant.
Les troubles digestifs pouvant entraîner des complications cardio-vasculaires, elle a  une action favorable aussi sur ce plan et sur les taux de cholestérol.
Elle a prouvé ses effets positifs sur l’impuissance masculine et la lactation.

Le Reishi rouge variété Bois de Cerf

A l’origine, c’est un champignon sauvage extrêmement rare, à tel point qu’il était interdit de parler publiquement de ses vertus, car il était réservé aux seuls empereurs. Traditionnellement, il était utilisé en Chine par les moines Taoïstes pour améliorer le Champignon Reishicalme intérieur et les pratiques méditatives et pour avoir une longue vie en bonne santé. Le Reishi est aussi révéré au Japon où il est considéré comme le plus important de tous les polypores japonais.
Ganoderma lucidum, de son nom latin, le reishi se retrouve dans les régions tempérées, subtropicales et tropicales autour du globe, sur les troncs d’arbres morts et les racines près du sol. C’est principalement le fruit du champignon qui est utilisé, mais parfois aussi le mycélium, ses « racines », ou encore ses spores.

Le Reishi fait partie des herbes supérieures qui sont les plus considérées, car on a constaté qu’il prolongeait l’existence, prévenait du vieillissement, augmentait l’Énergie et renforçait tous les systèmes. Le reishi est tenu en très haute estime par la médecine traditionnelle chinoise (MTC) qui le nomme « ling zhi », la plante de l’esprit.
Ce champignon a suscité le plus de recherches scientifiques et celles-ci attestent toutes de la plupart de ses vertus.
L’extrait de Reishi que nous vous proposons est obtenu par extraction et concentration par l’eau chaude selon des techniques très élaborées. Ethnoscience a sélectionné sans compromis la variété la plus recherchée et la plus rare : le Reishi Rouge variété « Bois de Cerf  », dont la production fut mise au point par un botaniste et biologiste renommé, le Dr. Lin Tien Tsai.
Différentes qualités de Reishi sont disponibles et à cause de  sa popularité grandissante, des  produits de basse qualité proviennent maintenant de productions intensives chinoises.

Reishi :  Plante de l’esprit

La relation systèmes nerveux, cardiaque et respiratoire
Le reishi harmonise les fonctions nerveuses, cardiaques et respiratoires qui fonctionnent en étroite relation les unes avec les autres. Son surnom de plante de l’esprit provient de sa capacité à clarifier les pensées et  apaiser l’agitation mentale. La relation entre les sentiments ressentis au niveau du cœur et les représentations de l’esprit est harmonisée, favorisant une compréhension et une expression plus simple et claire de ses besoins et de ses émotions
Le Reishi plante adaptogène a  une action protectrice contre le stress émotionnel, environnemental et biologique. Sa qualité réside principalement dans ses effets harmonisateurs et régulateurs à divers niveaux de l’organisme.

Composition

Le Reishi contient

– des vitamines B incluant l’acide pantothénique essentielle pour les nerfs et les glandes surrénales;
– de la vitamines C et D;
–  du calcium, du fer et du phosphore;
– des polysaccharides à longues chaînes.

Le reishi  agit sur les systèmes  :
1. respiratoire,
2. immunitaire,
3. cardiaque,
4. nerveux
5. sur les fonctions du foie.

Reish et système immunitaire

Reishi rouge ou Lin ZhiLe reishi est un adaptogène, c’est à dire qu’il va réguler les déficiences comme les excès du  système immunitaire . On dit qu’il est immuno-modulateur. En cas d’allergies ou de maladies auto-immunes  cette capacité  est rendue possible par la présence de plus d’une centaine de polysaccharides et de triterpénoïdes contenus dans le reishi.
Ce champignon accroît la production de toutes les cellules immunitaires  : cellules tueuses naturelles, macrophages, immunoglobulines, lymphocytes T … Des études scientifiques, ont démontré ses effets anti-tumoraux  car celui-ci multiplie par 5 à 29 fois les facteurs de nécrose tumorale. Cependant, il convient de consommer le reishi plusieurs semaines d’affilée pour bénéficier de ses effet mais il ne faut pas attendre d’être arrivé à un stade aigü de la maladie. Son action modératrice sur l’immunité est rarement égalée parmi les plantes médicinales.

 

 

Reishi et respiration

Ce champignon est utilisé de longue date pour prévenir le mal de l’altitude car il améliore la respiration cellulaire. Ses effets anti-inflammatoires bénéficient aux asthmatiques et aux personnes souffrant de congestion pulmonaire chronique.

Reishi et surrénales

Les fonctions surrénaliennes sont régularisées peu à peu et le stress est mieux géré.
Au niveau circulatoire, le reishi diminue la tension sanguine. Il a aussi été démontré qu’il réduit les douleurs cardiaques et l’arythmie tout en prévenant l’athérosclérose.

Reishi et métabolismes hépatique et pancréatique

Au niveau du foie, le reishi contribue à régulariser les taux de sucre, de triglycérides et de cholestérol dans le sang. Il protège aussi les cellules des effets néfastes des toxines et radiations.
Améliorant les fonctions hépatiques, il est possible que les médicaments soient éliminés plus rapidement et que cela perturbe les dosages administrés dans les cas les plus sensibles. Il convient de consulter votre médecin si vous craignez que votre médication soit affectée.

Reishi et douleurs articulaires

Anti-inflammatoire léger, il diminue la sensation de douleur et  accélère la régénération osseuse.

Contre-indications

Le reishi inhibe l’agrégation plaquettaire, mais l’incompatibilité  avec la prise d’anti-coagulants n’a pas été démontrée.
Certaines personnes peuvent y être allergiques, mais lorsque nous sommes allergiques aux champignons comestibles nous ne le sommes pas nécessairement  au reishi qui appartient à un règne supérieur de champignons.


Aucune contre-indication majeure ne concerne le reishi, mais de rares personnes éprouvent des inconforts divers  : maux de tête, inconforts digestifs et autres. Ces cas sont isolés et ceci peut être dû à un processus de nettoyage du corps.

Consommer le reishi

Il est bon de consommer le reishi pendant 6 à 8 semaines à raison d’une à deux gélules 2x par jour. Prises que l’on peut répéter plusieurs fois dans la même année si besoin. Il n’y a pas de contre-indication à consommer le reishi toute l’année.
En capsules, le champignon doit être entier et non  altéré . La synergie de l’ensemble est plus puissante que ses parties. Un mycologue de l’université de Neuchâtel, Daniel Job affirme  : « dès que l’on tente d’isoler un principe actif du Reishi, on perd son activité biologique »

Bacopa Monnieri ou Brahmi : un allié du cerveau et de la mémoire

Son origine

Bacopa monnieri est un tonique ayurvédique réputé (nommé « Brahmi » en référence au Dieu créateur du panthéon hindouiste, Brahma) dont l’usage remonte à plus de 3.000 ans et dont l’activité démontrée a notamment fait l’objet d’une étude sur 30 ans.
Son mode d’action. La bacopa agit en accroissant la synthèse protéique dans l’hippocampe, une région du cerveau impliqué dans la mémorisation à long terme, et cela de manière dose dépendante selon le prix Nobel Dr Robert Furchgott. Il agit en accroissant la production de monoxyde d’azote (NO) un messager chimique d’une importance essentielle. Dans des conditions de stress associées à la privation de sommeil, l’administration de bacopa permet de réduire les concentrations de glutamate et d’accroître celles de GABA dans différentes zones cérébrales. Les niveaux d’anxiété sont réduits d’environ 20% et la fatigue mentale est diminuée. Les niveaux de sérotonine (un neuromédiateur inhibiteur) sont accrus.

Ses effets

L’acquisition des connaissances, l’amélioration de la mémoire et une rapidité de réaction ont été constaté à chaque expérience clinique.
Le Brahmi – Bacopa monnieri – utilisé traditionnellement dans la médecine  Ayurvédique, est aujourd’hui connu mondialement et utilisé avec succès par :

  • Ceux qui veulent améliorer leur mémoire, augmenter leurs compétences mentales et leur concentration.  Il agit en améliorant les fonctions cellulaires cérébrales mais aussi celle de tout l’organisme. C’est un anti-oxydant remarquable
  • Ceux qui ont du mal à s’exprimer et à utiliser leur imagination,
  • Ceux qui souffrent de fatigue nerveuse et mentale, qui sont surmenés,
  •  Ceux qui sont en phase de dépression nerveuse,

Il aide à soulager les congestions nerveuses. On l’utilisera avec succès auprès des enfants, des adolescents et de tous les étudiants pour leur faciliter les processus d’apprentissage, mais également pour les personnes qui ont des difficultés constitutionnelles d’apprentissage et les enfants hyperactifs..Tous font preuve d’une curiosité intellectuelle, d’une rapidité et d’une précision supérieures. Le temps d’apprentissage est réduit de 6 à 10 jours.
On considère le brahmi comme la principale plante rajeunissante des cellules nerveuses et cérébrales. Le brahmi peut vous aider à retrouver une sensation de bien-être lors de périodes d’agitation, d’anxiété, de fatigue, de cerveau embrouillé, et de suractivité mentale. Très utile dans le traitement du Trouble Déficitaire de l’Attention, cette plante induit une sensation de calme et de paix. Elle est également utilisée pour purifier le sang, comme anti-inflammatoire, et comme régulateur  de la tension artérielle.

Le Psyllium blond : votre allié digestion

Ses origines

Le terme « psyllium », à l’origine, concerne trois espèces distinctes :

  • le plantago psyllium ;
  •  le plantago indica ou plantain des sables ;
  • le plantago ovata ou plantain des Indes, le plus riche en mucilages.

Le plantain des Indes (Plantago ovata), ou ispaghul, est une variété de plantain originaire des Indes.  L’ispaghul de la pharmacopée française désigne la graine ou le tégument de la graine.
De la famille du plantain, le psyllium est connu depuis l’Antiquité comme laxatif. Les Égyptiens  et les Chinois l’utilisaient aussi pour traiter les inflammations des voies urinaires. Le psyllium blond pousse  en Inde et au Pakistan où il était traditionnellement utilisé  pour soigner les diarrhées, les hémorroïdes et l’hypertension.
Le psyllium noir pousse au Moyen-Orient et dans le bassin Méditerranéen,  Ses qualités thérapeutiques  sont sans intérêt, en effet il est plutôt irritant pour l’intestin.

Le psyllium blond au secours de l’intestin

Presque 30% de la population souffre de constipation chronique ou occasionnelle  et plus de 50 millions de boîtes de laxatifs sont vendues chaque année ! Ce n’est plus un secret pour personne aujourd’hui que les innombrables microbes & résidus Intestinschimiques qui infestent notre système digestif nous intoxiquent en permanence et créent un état d’empoisonnement chronique des tissus et du sang. Notre sang se charge des nutriments qui après avoir été micronisés par notre flore bactérienne, traversent notre muqueuse intestinale pour aller dans le réseau de micro-capillaires qui se trouvent juste derrière cette muqueuse . En fait avant d’arriver dans le sang, les nutriments sont malaxés, triturés, émulsionnés en fines particules et nettoyés de ce qui pourrait les infester. Il y a pour cela 7 barrières naturelles  à franchir :

  1. la flore buccale
  2. la salive
  3. la flore laryngée
  4. l’acide chlorhydrique de l’estomac
  5. les sels biliaires, (la vésicule biliaire est notre centre anti-poison et la bile est normalement capable de détruire la plupart des virus, bactéries, champignons, parasites…)
  6. les sucs pancréatiques
  7. la flore intestinale

Notre corps prend beaucoup de précautions avant que les nutriments n’arrivent dans le sang pour aller nourrir nos cellules. Le problème est que ces barrières sont, à cause d’une mauvaise alimentation ou de prise de médicaments en excès, soit endommagées, soit inefficaces, soit complètement détruites. La réabsorption au niveau intestinal des toxines, bactéries, levures et autres fait le lit de toutes les maladies : eczémas, douleurs, candidoses, allergies, diabète, rhumatisme, arthrite, cancers …  etc ..
En empêchant que celles-ci passent dans le sang, le psyllium blond  prévient, empêche la maladie de se développer. Sa richesse  exceptionnelle en fibres lui permet de restaurer un fonctionnement normal du côlon.

  • Il améliore le péristaltisme
  • Il régularise la fréquence et la qualité de selles
  • Il apporte  les bactéries bienfaitrices à la flore intestinale

Le psyllium blond contient 15 fois plus de fibres que le son d’avoine. Il apporte les fibres végétales dont  notre alimentation est déficiente. Il est sans gluten et sans lactose.  Il est riche en mucilages végétaux, principe actif du psyllium, qui se trouve  dans le tégument de l’enveloppe. « Les mucilages sont des fibres  qui gonflent au contact de l’eau et ont des propriétés épaississantes, adhésives et adoucissantes. Les mucilages  du psyllium contiennent 70% de fibres solubles qui se transforment en une masse un peu visqueuse, douce et gélatineuse qui va agir comme une éponge, entraînant avec elle les substances toxiques. »
Les déchets, les toxines, les métaux lourds et les substances chimiques sont littéralement absorbés par les mucilages du psyllium ainsi l’intestin est complètement assaini. Contrairement aux laxatifs chimiques, le mucilage du psyllium n’est pas irritant car il enveloppe l’estomac et le gros intestin. Le psyllium blond va réguler l’intestin, en cas de constipation comme de diarrhée.
Il rend les selles plus molles et facilite leur passage en cas de constipation; en cas d’hémorroïdes, de fissures anales, de diverticulite, après une intervention chirurgicale, pendant la grossesse et après l’accouchement, mais également lors d’alitement prolongé et en période de convalescence, son action ne se dément pas. Il est idéal pour les personnes âgées.
Sur les problèmes de diarrhées ou de dysenterie, grâce à son action mécanique il restaure le fonctionnement normal du côlon, en structurant et en moulant les selles. Glaires, mucus dans les selles, incontinence fécale ou diarrhées causées par la prise de médicaments ou par présence de bactéries, peuvent être résolus. En fait le Psyllium blond absorbe les toxines, apaise les tissus enflammés et aide au développement de bactéries bénéfiques pour le côlon.  Il est le compagnon idéal de vos voyages exotiques et autres.

S’il  contribue au confort digestif, il agit également sur le maintien du poids et au bien-être cardiovasculaire.

Mon poids et moi !psyllium minceur femme

Le psyllium blond a la propriété de gonfler  jusqu’à 20 fois sa taille au contact de l’eau. Le mucilage enveloppe l’estomac, ce qui  réduit le passage des graisses et du sucre dans l’organisme. La sensation de faim disparaît . Lorsque le transit fonctionne bien, le corps se débarrasse aussi des matières fécales non éliminées, ce qui contribue à la perte de poids. On  prend une cuillère à café  ou 1 cuillère à soupe une heure avant le repas dans un grand verre d’eau dans lequel on le laisse gonfler au minimum 10mn,

Cholestérol et cardio

Il a été confirmé par l’OMS que  le  psyllium est bénéfique en cas d’ l’hypercholestérolémie et peut réduire  les risques de maladies cardio-vasculaires.
Pris  quotidiennement à partir de 5 g par jour, le psyllium contribue à diminuer le taux de cholestérol total et à équilibrer HDL et LDL ainsi que les triglycérides pour les personnes qui ne sont pas atteintes sévèrement.
De même pour les maladies cardiovasculaires et l’hypertension, les personnes bénéficieront d’un apport de 10g/ jour . Le psyllium blond est bien toléré par tous et ne présente pas d’effets secondaires indésirables.

Autres bienfaits du  psyllium

Diabète de type 2 :  à raison de 5g de psyllium par jour , on peut normaliser le taux de lipides dans le sang et à faire baisser la glycémie. L’index glycémique diminue car le psyllium modifie la structure, la texture et la viscosité des aliments dans l’intestin.
Candidoses :  les matières fécales qui stationnent trop longtemps dans le côlon sont le terrain idéal pour le développement de Candida et de levures. De plus, pour survivre dans le côlon, les levures produisent des toxines qui peuvent causer des réactions allergiques. Le psyllium empêche que les déchets métaboliques des levures ne soient ré-absorbés par l’organisme,

Son utilisation

Ce sont les graines du psyllium et leur enveloppe que l’on consomme. I faut faire tremper les graines  ou la poudre  dans l’eau tiède pendant 20 minutes avant de les consommer,
Il est beaucoup plus aisé de l’utiliser dans la cuisine et de le travailler comme un aliment ; ainsi on pourra le mettre comme épaississant dans les potages mais après cuisson des légumes ; le psyllium ne doit pas être cuit.
On pourra l’utiliser comme épaississant dans les sauces, les smoothies, les desserts, les gâteaux, les  tartes, les nappages. Sa texture peut être très ferme ou bien très souple suivant la quantité d’eau ajoutée. Il n’a aucun goût particulier et ne modifiera donc pas votre préparation de base. On l’utilisera en secours quand la préparation prévue est trop liquide…

Recette: smoothie du matin

Smoothie au psyllium

  • une pomme ou une poire ou des fraises,  ou tout autre fruit de saison de votre goût
  • une poignée de noix de cajou ou d’amandes prétrempées et épluchées
  • une petite poignée de baies goji
  • une cuillère à soupe rase de psyllium
  • 3 tasses d’eau tiède

 

 

  1. Mixer le tout.  Attendre un peu que le mélange prenne la consistance souhaitée et déguster après avoir  ajouté quelques noisettes hachées.

Cymbopogon Citratus ou Lemon Grass

Composition:

Cymbopogon Citratus

Cymbopogon Citratus

-78% aldéhydes dont géranial et nérol.
-8% monoterpénols dont géraniol.
-5% monoterpènes dont limonène.
-2% sesquiterpènes.
-2% cétones.
-2% esters.

Origine géographique

Inde

Sur le plan psychique

En drainant le foie, elle permet aux bilieux, grincheux, contrariés, suspicieux, qui se font de la bile et sont hypocondriaque de se détendre et de retrouver une certaine légèreté pétillante propre à la jeunesse, la nonchalance et l’insouciance juvéniles.

Sur le plan physique

Grande tonique artérielle et lymphatique, elle tonifie et décongestionne toute la circulation. Elle permet la vaso-dilatation des artères. Au niveau pulmonaire, elle se montre utile en cas d’allergie surtout respiratoire et d’asthme. Comme toutes ses soeurs, elle lève les stases en particulier au niveau articulaire; idéale en cas d’arthrite, arthrose, sciatique, lumbago.
Au niveau hépatique, elle favorise :
– L’excrétion de la bile
– Le drainage du foie
– Le drainage de l’interstitium.

Sur la peau, elle repousse moustiques, insectes, parasites, champignons. Efficace sur le pityriasis, la candidose et les mycoses.
Elle régule le transit, désinfecte les intestins et est efficace contre les mycoses, les candidoses et le pityriasis.
Elle est antiseptique et anti-inflammatoire.

Commiphora Myrrha variété Molmol

Composition:

– 90% sesquiterpènes dont 71% furanique qui ont une action plus puissante que la morphine.Commiphora myrrha
– 4.5% Cétones.
– 3.5% hydrocarbures.
– 2% Aldéhydes.

Origine géographique

Le balsamier, originaire du nord-est de l’Afrique, notamment de Somalie, est aujourd’hui présent en Ethiopie, en Arabie Saoudite, en Inde, en Iran et en Thaïlande.
Cet arbre produit une résine jaune, épaisse, à l’odeur typique. Cette résine, au contact de la chaleur et de la lumière synthétise une huile essentielle riche en furanosesquiterpènes et en engénol.

Symbolique

Cette huile essentielle fut l’un des trois cadeaux apportés par les Roi mages à Jésus avec l’or et l’encens.
Le caractère sacré de la myrrhe et de l’encens, qui sont issus de la résine d’un arbre, vient de ce qu’elles sont le résultat de la pétrification de la lumière dans la matière. Leur action est tangible tant au niveau de l’esprit (lumière) que du corps (matière). L’arbre puise sa sève au plus profond de la terre et l’élève vers ses branches où elle s’exsude du tronc et rencontre la lumière et la chaleur du soleil ce qui donne naissance à l’huile essentielle, alchimie des 2 principes matière et lumière.

Sur le plan psychique

L’huile essentielle de myrrhe est la thérapeute par excellence qui ramène la lumière dans l’esprit chaque fois qu’il y a eu un choc profond ou traumatisme grave: deuil, accident, perte affective qui déstructure la personnalité, qui ébranle le système nerveux et ouvre la porte aux pathologies  lourdes.
Elle redonne courage, confiance, paix intérieure chaque fois que la personne est confrontée à des situations éprouvantes, des peurs insurmontables, des sentiments de faiblesse et d’impuissance.
On l’utilise avec succès chaque fois qu’une maladie ou une situation grave nécessite la mobilisation du potentiel intérieur pour affronter et traverser.

Sur le plan physique

La mobilisation des forces psychiques va de pair avec la mobilisation du système immunitaire. L’huile essentielle de myrrhe est: immunostimulante, anti-inflammatoire, anti-infectieuse & anti-parasitaire.

Elle protège l’intégrité du corps.

Les glandes endocrines sont les ponts, les voies de communication entre le corps et l’esprit.
La myrrhe stimule en particulier:

L’hypophyse
L’épiphyse
L’hypothalamus
La thyroïde

Ce qui a pour effet d’agir favorablement sur les secrétions hormonales en remontant les taux de progestérone, hormone de la détente et de la confiance en la vie.
Elle régule les cycles menstruels et calme les règles douloureuses.

Au niveau digestif, son action se fait particulièrement sentir sur les intestins. Antispasmodique, carminative, anti-inflammatoire, astringente, elle a un effet positif sur la santé de l’intestin (diarrhée, dysenterie, parasitose).

La peau est en résonance étroite avec la muqueuse intestinale, notre « peau intérieure ». La myrrhe, en application cutanée (en mélange avec une huile végétale, macadamia ou calophylle) cicatrise les plaies même purulentes et les escarres. On l’utilise avec succès sur les verrues, les boutons de fièvre  et l’acné.                       En local, elle débloque les articulations coincées et redonne le mouvement.

En bain de bouche (en mélange avec  clou de girofle: engénia caryophyllata op clous et ‘ajowan: carum capticum + huile de germe de blé. On peut soigner les aphtes, les infections dentaires, l’herpès et les maux de gorge.

Cette précieuse huile essentielle peut-être prise en « cure » chaque fois que l’on se sent éprouvé, désorienté ou en baisse de confiance et d’inspiration.

Angelica Archangelica op. Racine

Angelica archangelica

L’angélique est répandue dans les zones tempérée de l’Europe occidentale, dans l’Himalaya et la Sibérie. Très grande plante annuelle qui peut atteindre les 2m de hauteur, c’est une apiacée ou, anciennement, ombellifère, appelée ainsi à cause de sa corolle qui s’ouvre en ombelle vers le ciel

On utilise les feuilles, les tiges, les semences et les racines.
La racine contient une huile essentielle précieuse, qui lui confère ses vertus médicinales, riche en alpha et bêta-pinène, bétaphéllandrène (Monoterpène: 91%) et coumarines.

Attention aux coumarines qui sont photosensibilisantes, donc pas d’usage cutanée !

Angélica archangelica, de son nom latin, signifie qu’elle était considérée autrefois comme la plante des anges et des archanges qui équilibre toutes les dimensions de l’être; prisée depuis très longtemps comme panacée universelle, elle servait à soigner tous les maux et à écarter les mauvaises énergies.

Aujourd’hui, elle a été reléguée à un rôle de confiserie !.

1. Son champ d’action physique

Dans le domaine neurologique:
Tous les problèmes d’asthénie physique et psychique
Fatigue nerveuse, anxiété et hypersensibilité
Trouble du sommeil, insomnie, vertiges
Elle calme à la fois le parasympathique et l’orthosympathique

Dans la sphère cardio-circulatoire:
Hypertension artérielle
Trouble du rythme
Cardiopathie neurosympathique
Anticoagulante
Elle stimule la circulation du sang vers les vaisseaux capillaires

Dans la sphère digestive:
Relance la vitalité du foie
Augmente le taux de globules rouges (expression du moi)
Antianémique, carminative, eupeptique
Stimule la pepsine
Augmente la secrétion de bile
Migraine nerveuses et ophtalmiques
Indigestions, vomissements, nausées, flatulences, spasmes abdominaux
Élimineles poisons et les toxiques

En rhumatologie:
Diurétique et dépurative du sang
Elle fait baisser le taux d’urée
Goutte, urémie

En gynécologie:
Oestrogénique
Elle équilibre la cortico-surrénale
Calme la surrénale et tonifie la génitale
Emménagogue

Immunostimulante:
Pathologies lourdes
Maladies auto-immunes
Maladies dégénératives
Maladies endémiques: peste, typhus […]

2. Son champ d’action psychique

Elle élimine les poisons mentaux, les pensées empoisonnées, elle chasse les phobies, l’instabilité, le manque de décision et de réalisme.

Elle équilibre tous les centres énergétiques:

1. Le chakra racine et la surrénale. Elle donne le courage et la volonté d’accomplir, redonne le pouvoir de décision et d’aller jusqu’au bout des choses. Empêche d’abandonner en chemin. Relance la génitale. Elle tonifie toutes les faiblesses du bas du corps.

2. Le chakra du coeur. Elle équilibre l’ortho et le para-sympathique, elle permet de lâcher-prise, stimule la chaleur, la vie intérieure et le feu du coeur.

3. Le chakra frontal. Elle ouvre à l’intuition, la clairvoyance qui permet de se mettre en route, elle redonne confiance dans la vie, dans ses lois universelles, dans son chemin de vie.

C’est une grande essence d’enracinement, d’incarnation, qui favorise l’expression du moi.

Tonique en petite quantité (entre 5% et 15%), au-delà, son action est sédative.

Contre-indication: photosensibilisante par usage cutanée, déconseillée aux femmes enceintes.