Pourquoi manger plus de légumes et de fruits frais crus, bio !

L’ÉQUILIBRE ACIDE – BASE

 L’équilibre acide–base correct se situe entre 7,25 et 7,35, sauf le muscle cardiaque qui se situe à 6,9 à cause de l’acide lactique et carbonique produits en permanence ;

Un demi point ou un point de différence conduit à la dégradation du tissu pour cause d’acidose.

Un organisme sain produit des déchets métaboliques acides dus à la dégradation des protéines  :

            * du gaz carbonique dû à la décomposition des glucides et des sucres.

            * de l’acide lactique lors d’activité musculaire

            * de l’acide acétique avec les sucreries et les graisses

            * de l’ acide tannique et chlorhydrique  avec le thé noir et le café (qui absorbent de grandes quantités d’Oxygène)

            * de l’acide sulfurique avec la nicotine ainsi qu’avec la viande de porc et les laitages  et de l’acide nitrique capables de dissoudre l’or ! Ces 2 acides ramollissent les disques intervertébraux. L’acide sulfurique dissout les îlots de Langherans du Pancréas responsables de la production d’insuline ! …

La rhubarbe, les épinards génèrent de l’acide oxalique et le cacao de l’acide acétique et oxalique.

Les boissons gazeuses de l’acide carbonique.

Les flatulences retenues pénètrent dans les liquides organiques et produisent de l’acide sulfurique à partir de l’hydrogène sulfuré qu’elles contiennent.

Le stress, la peur, la contrariété, les expériences négatives génèrent de l’acide chlorhydrique.

Tous ces acides sont éliminés par les 5 émonctoires heureusement !         Mais pour neutraliser ces acides le corps utilisent ses réserves minérales et alcalines des os, des dents, des cheveux, de la peau , du sang, des cartilages … etc

SELS MINÉRAUX + ACIDES = SELS NEUTRES = DÉCHETS RÉSIDUELS

La plupart des déchets résiduels sont éliminés par le corps sauf si les organes sont surchargés et affaiblis .

Chaque atome de substances minérales qui neutralise une molécule d’acide urique se transforme en molécule de calcium urique susceptible de créer un calcul.

L’acide oxalique se transforme en calcium oxalate, l’acide sulfurique en calcium sulfurique … etc,

c’est ainsi que le corps dans son intelligence sacrifie son calcium et autres minéraux pour la survie du corps tout entier.

L’acide sulfurique, tout comme l’acide nitrique que l’on retrouve dans les viandes salées, est éliminé par les pieds ce qui crée des sensations de brûlures. La peau et les pieds sont des « reins » de secours.

Le tissu adipeux est le premier à servir de dépotoir, puis vient le tissu conjonctif, puis les muscles et les articulations, puis la peau, les os, les organes, les glandes, les organes des sens et enfin les organes vitaux… le film hydrolipidique de la peau devient le camion poubelle des acides de l’organisme d’où eczéma, tâches dites de vieillesse, allergies.               Le processus de vieillissement chimique du corps est entamé.                   Le vieillissement est une perte graduelle et lente de nos réserves minérales et une descente vers l’acidose.

LES SYMPTÔMES DE L’ACIDOSE :

les premiers symptômes de l’acidose et de la déminéralisation  :                  1) Les maux de tête (ceux-ci sont le 1er symptôme du transport des acides et toxines dans le cuir chevelu pour y être neutralisés par les sels minéraux).                                                                                                                                                                    2) Les dents cariées                                                                                                        3) La perte des cheveux et les cheveux qui  blanchissent.

Le corps sacrifie ce qui est le moins essentiel; les cheveux sont l’expression de la richesse minérale du corps et son surplus se manifeste dans une chevelure abondante et saine.

Puis transpiration malodorante, langue chargée, infections (les microbes se nourrissent de nos acides !), gencives rétractées, plaque dentaire, mycoses, contractures, inflammations, varices, hémorroïdes, règles douloureuses, ostéoporose, rides, vergetures, rhumatisme, goutte, arthrite-ose, obésité, raideur et plus encore les maladies auto-immunes où un dérèglement immunitaire est mis en cause alors que l’on oublie que les acides corrosifs détruisent les tissus du corps ….

COMMENT POTENTIALISER L’ÉLIMINATION DES ACIDES ?       

La dissolution de ces déchets résiduels déposés dans les tissus doit impérativement se faire en même temps que la reminéralisation. Celle-ci se fait essentiellement en buvant de l’eau et des tisanes amères : gentiane, camomille, centaurée … qui dissolvent les déchets résiduels accumulés .

La sève bouleau est à la fois reminéralisante et drainante.

La chimie du corps exige que nous absorbions 75% d’aliments riches en sels minéraux et 25% d’aliments générateurs d’ acides et que nous buvions de l’eau pure (sans adjonction) de préférence à température du corps très régulièrement dans la journée.

AUTRES SOINS :

Soins alcalinisants : bains de pieds alcalins ; douches alcalines ; bains de mains ; soins de la zone génitale ; massage avec du sel alcalin; soins dentaires; douches nasales; masques de beauté , boissons alcalines (Dr Peter Jentshura)

Bain à détoxination ionique qui décharge de grandes quantités d’acides et de toxines par les pieds.

Thérapie Bemer : thérapie par excellence de nettoyage de la micro circulation;

Tisanes anti-acides

Les draineurs qui reminéralisent en même temps  : Sève de bouleau – Aloe vera – pollen frais

Jus verts et jus de légumes – Alimentation végétarienne : acide le matin – neutre le midi – alcaline-minérale le soir.

Boire de l’eau pure

Drainage lymphatique

Assainissement de la flore intestinale – Hydrothérapie du colon – Cure Xanthis

Qi gong – Relaxation – méditation

 

Pour plus d’info lire le livre du Dr Peter Jentschura et Josef Lohkâmpfer « la santé par la dépuration »

ou m’appeler ou laisser un commentaire sur ce blog

Merci

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *