Eau de mer ou Plasma de Quinton

Le Plasma de Quinton reconnu par le ministère de la Recherche

 

À l’occasion d’un colloque qui s’est tenu le 17 septembre 2011 au ministère de la Recherche, des scientifiques et des médecins ont fait le point sur les résultats des études qu’ils ont menées sur le Plasma de Quinton. Dermatologie, traitement prénatal ou médecine dentaire, le sérum fait des merveilles dans des disciplines aussi variées qu’inattendues.

L’éclair de génie de René Quinton a été de postuler que l’eau de mer, une fois diluée et stérilisée à froid pouvait être rigoureusement identique au milieu intérieur de l’organisme. Pour prouver ce qu’il avance, Quinton fait un premier test au début du xxe siècle sur un chien saigné à blanc et lui injecte une solution d’eau de mer qui se substitue au sang. Le chien, baptisé « Sodium », trotte dès le lendemain dans le laboratoire.

Cette première expérience sera le point de départ de l’ouverture de « dispensaires marins » à Paris, en province et à l’étranger. Rapidement, les résultats s’accumulent, et en 50 ans d’activité, les injections de « Plasma de Quinton » sauveront des dizaines de milliers d’enfants atteints de gastro-entérites, de choléra infantile, de dénutrition et de retard de développement.
Le Plasma de Quinton semble alors promis à un avenir fabuleux en médecine, tant en solution buvable qu’en solution injectable. Il tombera pourtant dans l’oubli pendant près de cent ans. C’est seulement aujourd’hui que la science moderne lui rend hommage, au point d’organiser un colloque scientifique au ministère de la Recherche, pour en reconnaître officiellement les mérites.

Faciliter la grossesse Le docteur Jacques Donnet, qui a lui-même reçu des injections de Quinton quand il était enfant, a exercé la pédiatrie jusqu’en 1963 et la médecine générale jusqu’en 1983. Il a expliqué au cours du colloque qu’il avait pu, à de nombreuses reprises, vérifier les puissants effets du Plasma et notamment dans le traitement prénatal. Les femmes enceintes recevant le plasma en solution buvable voient disparaître la fatigue, les vomissements et les troubles gastro-intestinaux liés à leur état. Le Dr Donnet a également observé que des femmes ayant eu des fausses couches à répétition ou des prématurés, des mort-nés, ou des enfants atteints de maladies héréditaires, une fois traitées au plasma de Quinton à l’occasion d’une nouvelle grossesse, accouchent d’enfants en parfaite santé.
Par ailleurs, il a constaté, au cours de ses années de pratique, les vertus du plasma dans le traitement du
psoriasis et de multiples formes d’eczéma. Dans les deux cas, les lésions se sont résorbées rapidement et sans laisser de traces visibles sur la peau.

Réveiller l’immunité Le docteur Marie-José Stelling, docteur ès-sciences et travaillant dans une unité de recherche en biochimie de l’OMS a rapporté, quant à elle, les résultats in vitro de ses recherches sur l’activité immunostimulante du Plasma de Quinton. Le compte-rendu de ces études montre que le Plasma peut être injecté sans dommage dans l’organisme. Cette solution étant en tout point identique au milieu intérieur, les globules blancs leucocytaires, pourtant fragiles, continuent à présenter une activité normale. De plus, le plasma de Quinton stimule la reconstitution d’une masse sanguine saine, ce qui l’indique dans les cas d’immuno-dépression et d’anémie.

Névralgie faciale Plusieurs dentistes et chirurgiens dentistes qui utilisent le Plasma de Quinton depuis des années ont également fait état de leurs résultats dans de multiples affections. Les injections ont, d’après l’expérience clinique du docteur Nicolas Stelling, dentiste, la propriété de régénérer les parties osseuses détruites ou rongées de la mâchoire.
Le docteur Michel Arteil, dentiste, traite, pour sa part, avec succès, les névralgies faciales qui s’effacent en trois jours après une injection de Plasma. En pansement sur une carie, le Plasma stabilise la dégradation des tissus durs de la dent, émail et dentine. Enfin, les injections permettent de reminéraliser les dents et de nettoyer les canaux calcifiés ou rétrécis.

Nos 60 trillions de cellules se nourrissent d’eau ionisée. Cette eau ionisée assure le métabolisme cellulaire et maintient la polarité cellulaire. La perméabilité de la membrane est la clef de son fonctionnement. Lorsque divers toxiques envahissent cette eau-mère, on assiste alors à un effondrement de la polarité cellulaire qui aura pour conséquence :

  1. une altération de la nutrition cellulaire

  2. une altération du métabolisme cellulaire

  3. une modification du PH sanguin

  4. une désorientation immunologique

  5. un effondrement cellulaire complet

On peut observer alors dans un premier temps une alternance de problèmes de fatigue suivi de périodes d’agitation nerveuse.

L’identité incontestable de notre eau organique avec l’océan primitif est le fondement des travaux de René QUINTON.

 

 La méthode thérapeutique marine est née avec la publication de son ouvrage majeur « l’eau de mer, milieu organique » en 1904.  Des milliers de bébés ont été sauvé grâce aux injections d’eau de mer à une époque où les diarrhées, les gastro, le choléra infantile et la déshydratation les décimaient.

 L’eau de mer forme un complexe organo-minéral d’une richesse remarquable pour la nutrition de nos cellules avec ses 62 éléments minéraux et ses 300mg/litre de composés organiques.

L’eau de mer actuelle ramenée à une concentration de 9% est analogue à notre liquide extra cellulaire (ou LEC) et cette eau est le seul vecteur de communication entre toutes les cellules. En vieillissant, l’eau à l’intérieur des cellules (liquide intra-cellulaire ou LIC) migre vers l’extérieur pour maintenir la constance du liquide extra-cellulaire qui est de 15% et est nécessaire au fonctionnement des cellules. Le LEC est un système d’information, de communication et de régulation.

On trouve dans ce milieu de l’eau cristalline à 37°, c’est à dire des cristaux qui sont, telle une bande magnétique, des enregistreurs de notre état de pollution.

SES APPLICATIONS THÉRAPEUTIQUES

 Il est un activeur et un régulateur du métabolisme cellulaire :

      • reconstitution cellulaire

      • cicatrisation des plaies atones et trophiques

      • ulcères et escarres, fistules, ulcères gastriques et duodénaux.

      • Il a un effet détoxiquant marqué :

      • abaissement du taux d’urée.

On constate :

      • une amélioration de la formule globulaire sanguine chez les anémiés

      • une action privilégiée sur la sphère cardio-vasculaire : angor pectoris – hémorroïdes – séquelles de phlébite – séquelles d’infarctus – ulcères variqueux – varices.

Des résultats ont été obtenus dans les cas de neurasthénie – de psychasthénie – de psychoses dépressives.

 Son PH – légèrement acide – permet son utilisation dans les terrains pré-cancéreux (terrain alcalin).

Il a une action positive sur :

  1. les terrains allergiques

  2. la détoxication des métaux lourds

  3. la cellulite et le sur-poids

  4. les gastro-entérites et les diarrhées : 1cc d’argile blanche + 2 ampoules d’ hypertonique + pro-biotiques. Mélanger avec une cuillère en bois. C’est également le remède de fond de toutes les M.A.I.

  5. Les ulcères d’estomac : Isotonique deux ampoules par jour puis hypertonique.

  6. La constipation chronique:  hypertonique plus deux à trois litres d’eau par jour.

  7. L’eczéma-le psoriasis:  deux ampoules Isotonique par jour pendant huit jours,

    quatre par jour pendant quinze jours, quatre ampoules  hypertonique par jour à partir de la quatrième semaine. Supprimer gluten et lait.

  8. Le syndrome prémenstruel-la ménopause- la pré ménopause: deux ampoules hypertonique par jour milieu du cycle jusqu’aux règles ou quinze jours par mois.

  9. La grossesse :une ampoule hypertonique à jeun + oméga 3: 2 gr. Si tension artérielle au troisième trimestre: isotonique.

  10. L’accouchement: une ampoule hypertonique par jour pendant un trimestre.

  1. L’allaitement: Deux à trois ampoules par jour d’hypertonique + oméga 3, 2 gr jusqu’à trois mois après l’allaitement.

  1. Les dents : hypertonique en rinçage. La surface des gencives est le seul endroit du corps où le LEC est en contact avec le monde extérieur.

  1. La sclérose en plaque:  isotonique quinze jours puis hypertonique en alternance.

  1. Les brûlures: isotonique en spray par dessus une compresse grasse.

  1. La maladie de Parkinson, alzheimer:  isotonique.

Le Quinton hypertonique relance les organismes fatigués, déprimés, désamorcés.

Le Quinton isotonique en équilibre avec nos liquides organiques rééquilibre la nutrition et le fonctionnement cellulaires.

Aucune interférence avec les médicaments.

Certains thérapeutes l’utilisent en injectable pour redonner l’épaisseur aux disques intervertébraux ou toute autre articulation endommagée ou pour les dents…

7 réponses
  1. fournier
    fournier dit :

    Je connaissais son utilisation sur les bébés, entre 1960/1980, mais suis ravie que cette « eau de mer » soit toujours utilisée aujourd’hui, et pour d’aussi nombreuses pathologies.

    Répondre
  2. PLANES
    PLANES dit :

    Est ce que le « PLASMA DE QUINTON peut faire repousser les cheveux à un homme de 45 ans qui commence à se dégarnir?
    Merci e votre réponse/

    Répondre
  3. Fournel
    Fournel dit :

    Bonjour, je souffre d’ une sciatique a cause d’ une hernie discale L5 S1
    Connaissez vous un praticien qualifie pour faire des injections?
    N’y a t il pas de danger à faire ce genre d’injection?

    Répondre
    • Emma
      Emma dit :

      bonsoir,
      oui les injections d’eau de mer sont remarquablement efficaces; les problèmes des disques intervertébraux sont un peu les mêmes que ceux du cuir chevelu. Ce sont 2 zones du corps à fortes densité minérales et le corps y dépose ses acides et ses toxines pour y être neutralisés. Mais elles finissent toutes les 2 par être de véritables déchetteries et dépôts de toutes sortes d’ordures. Excusez mes mots un peu crus. L’eau de mer va ramener une charge minérale importante et enclencher un processus de nettoyage…
      Pour que je puisse vous donner des adresses, il faut me dire dans quelle région vous êtes ? Merci de me joindre pour cela au 02 32 39 45 85

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *