Articles

La Nacre

Extraite d’un mollusque nacrier géant, la Pinctada Maxima, qui vit dans l’océan Pacifique depuis 35 millions d’années, il fabrique son squelette de nacré à l’identique du foetus dans le ventre de sa mère. La nacre contient la quasi-totalité des protéines, des acides aminés, des minéraux et d’oligoéléments intervenant dans toutes les réactions biologiques du métabolisme cellulaire et nécessaires au bon équilibre et au bon fonctionnement de l’organisme.
Les vertus de la poudre de Nacre sont connues de toutes les civilisations anciennes aussi bien Égyptienne, Maya, Aztèque que Chinoise.
Depuis 30ans la Nacre a fait l’objet de recherches par les Docteurs Serge et Georges CAMPRASSE. Dès 1988, ces deux chirurgiens français ont publié leurs travaux mettant en évidence l’action de la Nacre sur l’os, aboutissant en 1994 à la reconnaissance de leurs découvertes par l’Académie des Sciences de New York. Leurs travaux ont démontré l’implication de la Nacre dans tous les processus de cicatrisation, de protection et de régénération de tous les types de tissus, durs comme l’os et le cartilage, ou mous comme les muscles, les muqueuses, les tendons et le derme (Relevés d’observations cliniques au CHU Béclère et Côte de Nacre de Caen).
Composition de la poudre de Nacre :
La Nacre est un complexe organo-minéral aux propriétés exceptionnelles dues à sa composition mais aussi à sa structure.
17 acides aminés dont 7 essentiels (Analyse de l’Institut Pasteur de Lille) : Ces acides aminés permettent la formation de nombreuses protéines (collagène, kératine, médiateurs chimiques, hormones, enzymes…) ; certains possèdent des propriétés anti-radicalaires ; d’autres ont une action plus spécifique sur les fibres musculaires et la synthèse des protéines du muscle squelettique.
De nombreuses protéines :
Protéines fibreuses comme les collagènes (la trame de l’os est elle-même constituée de collagène à 90%).
Des protéines de faible poids moléculaire apparentées aux facteurs de croissance ayant une action au niveau du système immunitaire, en particulier sur la maturation des lymphocytes.
Des glycoprotéines ou protéoglycanes : la décorine est impliquée dans la régénération des tissus osseux et cartilagineux ainsi que des tissus mous, comme les tendons, les ligaments et les muscles.
13 minéraux et oligoéléments (Etude du CNRS de Saclay) :
dont 38.8% de Calcium naissant sous forme d’Aragonite marine ; celui-ci, fabriqué par  la Pinctada Maxima, est directement et totalement assimilable. De plus, le Calcium naissant ne consomme pas de Vitamine D pour être incorporé par le squelette et fixé dans la trame osseuse.
du Brome, du Cuivre, du Fer, du Sodium, du Manganèse, du Potassium, du Strontium Tous ces oligoéléments et minéraux interviennent dans  l’ostéoformation, la production des globules rouges, des hormones ou de certains  médiateurs chimiques, l’équilibre phosphocalcique…
Des glycosaminoglycanes : molécules majeures qui stimulent la synthèse de la matrice cartilagineuse.
Des caroténoïdes : précurseurs de la Vitamine A anti-oxydantes.
Tout ce ci contribue à  :
1. la régénération et la cicatrisation ostéo-articulaire et musculaire.
2. Les glycosaminoglycanes et de glycoprotéines (décorine), présent dans la nacre, stimulent l’activité des chondroblastes et des ostéoblastes.
3. la nutrition, la contraction, l’endurance, le développement, la récupération, la réparation et la respiration cellulaire de la fibre musculaire.
Présentation : Boite de 30 gélules.
Composition pour 1 gélules/jour :
Poudre de Nacre
800 mg
dont 38,8%
310,4 mg soit 38,8% des AJR*
Hypromellose
95 mg
* Apports Journaliers Recommandés (Directive 2008/100/CE)
Conseil d’utilisation : 1 gélule par jour le matin. Les bienfaits sont perceptibles à partir de 3 à 4 semaines ou plus selon les personnes.
Aucune Toxicité et Excellente tolérance.
VEGMARINE  garantit la qualité de ses huîtres cultivées dans des zones protégées dont le broyage et la micronisation sont réalisés au sein du Laboratoire Français « PROPHAR » certifié internationalement ISO 9001 et ISO 22 000.
De plus, tous nos produits répondent à des exigences de contrôle et ne contiennent aucun conservateur ni additif. gélules d’origine végétale (Pulpe de cellulose : 61mg/gélule).

Le Silicium Bio-Activé

Le silicium est l’élément électropositif le plus abondant dans la croûte terrestre.  il est beaucoup plus abondant que n’importe quel autre élément, indépendamment de l’oxygène. Il constitue 27.72% de la croûte terrestre solide, alors que l’oxygène constitue 46.6%;  l’aluminium que l’on trouve à 8.13% vient après le silicium.  On  trouve celui-ci dans de nombreuses roches : granits – sables – argiles.

Sa composition

Le silicium normal contient 92.2% de l’isotope 28, 4.7% de silicium 29 et 3.1% de silicium 30.  Le silicium élémentaire a les propriétés physiques des métalloïdes, semblables à ceux-ci et au germanium en particulier situé sous lui. Le silicium est un semi-conducteur sous la forme la plus pure, bien que l’intensité de sa semi-conduction soit fortement augmentée quand il contient de petites quantités d’impuretés. Le silicium est semblable aux métaux dans son comportement chimique.
On sait que le silicium forme des composés avec 64 sur les 96 éléments stables et forme  des siliciures avec 18 autres éléments ; en effet  il forme les composés avec  l’hydrogène, le carbone,  l’azote, l’oxygène et le soufre. Il est essentiel.

 Son utilisation dans l’industrie

Le silicium métallurgique avec la pureté 98-99% est employé comme matière première dans la fabrication des résines organosiliceuse et de silicium, des joints et des pétroles. Des puces de silicium sont employées dans les circuits intégrés. Les cellules photovoltaïques pour la conversion directe de l’énergie solaire emploient des tranches minces de coupe de cristaux simples de silicium de catégorie électronique. Du bioxyde de silicium est employé comme matière première pour produire le silicium et le carbure élémentaire de silicium. De grands cristaux de silicium sont employés pour les verres piézoélectriques. Des sables fondus de quartz sont transformés en verres de silicium qui sont employés aux laboratoires et aux usines de produits chimiques. Une dispersion colloïdale de silicium dans l’eau est employée comme agent enduisant et comme ingrédient pour certains émails ….

Le silicium et la santé

Véritable architecte du monde végétal, animal et humain, le silicium apporte structure, solidité, résistance et fonctionnalité. Il entre en combinaison avec l’élastine, le collagène, la kératine et les protéoglycanes et contribue à avoir des tissus conjonctifs (cartilage-tissus osseux, adipeux et vasculaires) forts et sains ;
Le corps humain en contient 7 grammes soit deux fois plus que le fer. On en retrouve des quantités importantes dans :   les cartilages, le thymus, les parois vasculaires, les surrénales, le foie, la rate, le pancréas et surtout dans l’aorte ainsi que dans la peau , les cheveux, les ongles. La quantité de silicium organique diminue chez l’être humain avec le vieillissement, et de façon irréversible, car  celui-ci est incapable de transformer le silicium minéral ingéré ( aliments et boissons) en silicium organique. À l’âge adulte notre capital silice a diminué de 80 % à cause d’une alimentation conventionnelle pauvre en fruits-légumes et grains complets. Notre capacité à extraire le silicium de nos aliments devient de plus en plus difficile d’où l’apparition de rides,  raideurs,  diminution des performances et fragilisation générale…

Son mode d’action

Le Professeur LAKHOVSKY a démontré la structure électrique de la cellule il y a plus de 60 ans. Dans certaines atteintes, la cellule n’a plus la capacité de compenser les différences de potentiels à l’aide de la pompe à Sodium. L’état idéal de perméabilité/imperméabilité de la membrane cellulaire est alors altéré et la cellule  s’affaiblit et devient le siège d’un développement pathologique. De par sa taille et son poids moléculaires, le silicium a la capacité de pénétrer dans l’intracellulaire et est totalement impliqué dans la vie de la cellule. C’est un catalyseur incontournable. Sa présence accélère tous les processus d’assimilation, de fonctionnement et de métabolisme au niveau de la cellule. Son absence empêche celle-ci d’absorber et d’utiliser les nutriments indispensables à sa survie et son activité et bon nombre de compléments alimentaires sont pris en vain car ils n’atteignent jamais leur cible, voire, comme pour le calcium, ils sont déposés là où ils ne devraient pas. Le silicium bio-activé est comme la « locomotive qui tire les wagons ». Ils entraînent tous les nutriments nécessaires à l’intérieur de la cellule.

Le laboratoire Dexsil offre une forme monomère (donc qui ne polymérise pas comme d’autres siliciums)),son pouvoir de pénétration à l’intérieur de la cellule est optimum  et les résultats sont étonnants sur :

  •  la reconstitution d’un tissu conjonctif normal
  • l’élasticité  des parois artérielles et la vascularisation  normale des tissus
  • la restructuration des fibres d’élastine et du collagène
  •  la minéralisation osseuse
  •  le métabolisme général de l’organisme
  • la fluidification des liquides synoviaux
  • la stimulation et la formation des lymphocytes et des globules rouges
  • la catalyse du Zinc et du Cuivre
  • la prévention de l’oxydation cellulaire
  • la cicatrisation des plaies
  • le renforcement des défenses immunitaires
  • anti-inflammatoire et un anti-douleur