brancheLe cortisol est une hormone de la famille des stéroïdes issue du cholestérol, fabriqué dans les surrénales et stimulé par le stress. En période de stress, la progestérone, l’hormone de la détente et du bonheur, est directement transformée en cortisol. Son niveau est maximum tôt le matin et minimum au milieu de la nuit.

 

Ses effets positifs

Il augmente notre capacité à supporter le stress, empêche la perte de sodium et agit sur le tonus vasculaire et osseux. Il induit vigilance, attention, concentration. Il déclenche la sortie du glucose par le foie dans le sang pour agir, fuir ou se battre. Il a une action anti-inflammatoire.

 

Ses effets négatifs

Le stress augmente les secrétions de cortisol (via la progestérone), d’adrénaline, de noradrénaline et de glucagon, toutes inhibitrices de l’insuline, des hormones et neurotransmetteurs du bien-être et de la détente, des sucs et enzymes digestifs et des protéines de l’immunité. La montée du cortisol est la réponse biologique  archaïque  au stress depuis la nuit des temps. Les taux de cortisol reviennent à la normale dès la situation dangereuse résolue. Pour des raisons plus souvent émotionnels, les taux de cortisol restent élevés et prolongés très longtemps, compromettant tous les processus de reconstruction du corps et de réparation tissulaire (os, peau, muscles, articulations, système immunitaire et psychisme).  Le catabolisme est augmenté, c’est à dire , tous les processus de destruction et de dégradation du corps. C’est ainsi qu’apparaissent les maladies auto-immunes : diabète de type 1, polyarthrite, scléroses diverses, ainsi que les allergies, une plus grande sensibilité aux infections, une plus grande fragilité psychique, etc.
Le vieillissement de la peau est accéléré, les régions du cerveau impliquées dans les processus de mémoire sont endommagées. Il y a rétention d’eau, mauvais sommeil et mauvaise cicatrisation. Outre les facteurs relationnels, environnementaux et professionnels, une alimentation inadéquate peut provoquer un stress permanent. La DHEA vient normalement équilibrer les taux de cortisol. La cortisone pharmaceutique est administrée en cas d’inflammations et d’allergies (symptômes d’un effondrement des secrétions de cortisol au niveau surrénalien) mais prise à long terme, elle a des effets indésirables puissants ; comme tous les apports chimiques extérieurs, elle empêche le corps de re-faire ses propres synthèses et retrouver son équilibre lui-même.
· Effet immunodépresseur (diminue les capacités de défense immunitaire)
· Action sur le métabolisme des glucides : accumulation de glycogène (sucre constitué de longues chaînes) dans le foie et hyperglycémie résistante à l’insuline
· Redistribution du tissu graisseux qui tend à quitter les extrémités pour se fixer sur le tronc et le visage
· Action antivitamine D
· Rétention du sodium (sel)
· Hypokaliémie (diminution du taux de potassium dans le sang)
· Mise au berne des glandes surrénales  . La cortisone se fixe dans les os à la place du calcium

 

Les solutions naturelles

Il est toujours préférable de stimuler le corps et de renforcer les organes faibles par une nutrition adaptée plutôt que de béquiller le corps par des produits artificiels (c’est à dire non issus du cycle du vivant et de la nature) car ceux-ci provoquent une mise en veilleuse voire une mise en panne définitive des fonctions du corps.
LA DHEA ou Déhydroépiandostérone. Synthétisée dans les glandes surrénales à partir de la prégnénolone via la 17alpha OH prégnénolone, elle est le précurseur des androgènes et des estrogènes et l’hormone la plus abondante dans le corps humain. Très abondante à la naissance et très réduite à un âge avancé, elle est considérée comme un marqueur du vieillissement. Sa présence abondante permet une gestion du stress dans le calme et l’optimisme.

 

Ses effets sur l’organisme

Elle augmente la résistance immunitaire, et donc le sentiment de confiance en soi.
Elle normalise la glycémie.
Elle réprime tous les processus suractifs du corps : surproduction d’acides nucléiques, de graisses, d’hormones, de cellules, etc.
Elle a donc un effet inhibiteur sur les tissus cancéreux.
Elle est protectrice vasculaire, anxiolytique et anti dépressive.
Elle agit sur le métabolisme de la vitamine D et améliore l’absorption du calcium.
La DHEA favorise le sentiment de bien-être, augmente l’énergie et joue donc favorablement sur la libido.
Elle se comporte comme un réducteur de l’appétit et inhiberait la formation d’acides gras au profit de la masse musculaire.
Elle augmente la densité osseuse, diminue le cholestérol, améliore l’hydratation de la peau et son élasticité.

 

L’exercice, la nutrition, une bonne gestion du stress et la méditation augmentent nos taux naturels de DHEA

pratiquer-la-méditation-dépressionD’après les études cliniques faites aux États-Unis, son action positive se manifeste le mieux lorsqu’elle est prise par des personnes de plus de 70ans.
Le recul n’est pas suffisant pour connaître ses effets secondaires sur les personnes plus jeunes; la DHEA étant précurseur d’androgènes, le risque pour les femmes est de se retrouver avec une hyper-pilosité. Des surdosages prolongés peuvent provoquer de l’acné qui disparaît à l’arrêt du traitement.
la DHEA naturelle est extraite de différentes variétés de Yam.
La DHEA , produite en laboratoire à partir d’une saponine d’origine végétale nommée diosgénine est chimiquement identique à l’hormone produite par l’organisme.
Les doses conseillées sont de 25mg/j pour le femmes et 50mg/j pour les hommes en moyenne. il faut tenir compte de l’âge, de l’activité, de l’état de santé.
Il est conseillé de faire des bilans hormonaux salivaires avant d’en prendre.
On peut retarder le vieillissement en prenant d’autres plantes:  centella asiatica, échinacéa, ginseng et tous les anti-oxydants font remonter les taux de DHEA.

Le bourgeon de cassis est un cortisone-like sans aucun effet secondaire  et anti-inflammatoire puissant. On peut le prendre en tisane ou en macérat glycériné disponible en magasin biologique.

Les huiles essentielles de pin sylvestre et de sapin (Abiès alba-Abies sibirica- Abies grandis-Abiès balsamea) renforcent les surrénales ; arbres de l’ère secondaire, ils nous parlent de territoire et leurs huiles essentielles redonnent confiance en soi,  capacité à s’affirmer dans son territoire et tonicité aux surrénales.  En règle générale, les huiles essentielles issues des grands arbres ont ce tropisme sur les reins/surrénales et la confiance en soi. On utilise l’huile essentielle en massage au niveau des reins et des surrénales, et sous la plante des pieds en mélange dans un peu d’huile végétale. On la mélange également intimement avec du gros sel : 5ml pour 1Kg et on en met une grosse poignée dans un bain chaud. L’eucalyptus citronné, le romarin camphre, le curcuma, le poivre noir  et la gaulthérie en huiles essentielles sont de puissants anti-inflammatoires à appliquer en local (préparation de synergie sur demande).

Au niveau alimentaire, les reins sont énergétiquement reliés à l’élément EAU et à l’océan primitif ; nous les nourrissons avec :
du plasma marin qui les régénère, des algues de mer ou d’eau douce (en particulier spiruline et Klamath).Menu card Les reins sont renforcés par la consommation de légumineuses germées ; lentilles vertes ou brunes, lentilles beluga, haricot azukis, etc.

Les produits lacto-fermentés ; choucroute crue-miso-tous les aliments marinés dans le sel) renforcent l’énergie des reins et des surrénales, et la force vitale.
Les fruits par  leur richesse en eau sont bons pour les reins et le cœur. Crus entiers ou en smoothies, en lait, en jus, ils contribuent à un bon équilibre hydrique, un enrichissement de sang en minéraux et un bon fonctionnement des reins, biologiques et énergétiques.
En médecine énergétique, on conseille particulièrement les aliments bleus et noirs : prunes, champignons, aubergines, poivrons noirs, cassis, myrtilles, raisins noirs …
Boire une eau pure de bonne qualité régulièrement tout au long de la journée, tiède ou chaude par temps froid est indispensable (voir l’article sur l’eau). La mont Roucous et la rosée de la reine sont excellentes. L’eau filtrée dans un pichet et l’eau du robinet sont porteuses de chlore, nitrates, résidus médicamenteux et autres.
Les surrénales sont de grosses consommatrices de Vitamine C. Le café, en forçant les surrénales à sortir ses hormones du stress, les épuise ; il vide le « compte en banque ». Le jour où les surrénales sont totalement vidées, c’est le burn-out ou l’inflammation généralisée. La vitamine C comme la vitamine D (voir article) sont les indispensables de la bonne santé. Si vous vous sentez fatigués, plutôt que de (re)prendre un café, prenez 3grammes de vitamine C réparties en petites doses tout au long de la journée.  Elle est un puissant anti-inflammatoire, revitalisante et régénérante.

Dans la démarche de prévenir plutôt que guérir, renforcer ses reins/surrénales par une alimentation adaptée, des super-aliments et des plantes ciblés vous permettra de maintenir un état de santé optimum même confronté à des stress de vie majeurs et de ne pas déclencher de pathologie.

Les produits pour l’équilibre hormonal sur notre boutique

Samedi 15 et dimanche 16 novembre 2014.

Le Cadran – Palais des Congrès d’Evreux
boulevard de Normandie

Je serai présente au salon Zénéo au Cadran d’Evreux, vous pourrez venir me poser vos questions, retrouver nos meilleurs produits et des conseils personnalisés pour votre situation.

Affiche Salon Zénéo

L’équilibre de la balance progestérone-oestrogènes est au coeur de l’équilibre hormonal et psychologique des femmes. La progestérone est l’hormone qui nous Hormone du pancréasdonne optimisme, bien-être et détente. Or, en état de stress, celle-ci se convertit en cortisol dans les surrénales, déséquilibrant la balance progestérone-oestrogènes au profit des oestrogènes . Les conséquences sont multiples. Le catabolisme, c’est à dire la destruction des oestrogènes se faisant au niveau hépatique, il est capital de stimuler le foie dans ses fonctions d’élimination et de le tonifier.

Les draineurs hépato-biliaires

Parmi les toniques hépatiques, on trouve : l’aubier de tilleul, radis noir, l’artichaut, le romarin, le thym, le cyprès, le carvi, le combretum, le boldo, la pensée sauvage, le genévrier, la sève de bouleau […]. Le charbon végétal activé est un excellent adsorbant des oestrogènes, au point qu’il peut neutraliser les effets de la pilule. Il stoppe la circulation entéro-hépatique des oestrogènes, c’est à dire leur repassage continuel des intestins vers le foie et du foie vers les intestins, en les emprisonnant et les évacuant par le colon.

Les toniques hépatiques

Chardon marie, desmodium, chlorella, klamath, spiruline, huile de cynara cardunculus, romarin. Tous les légumes frais et les graines germées

Les draineurs rénaux

Aubier de tilleul, pensée sauvage, bruyère, busserole, bugrane, charbon végétal. L’action optimum de la plupart de ces plantes est obtenue en gemmothérapie et aromathérapie.

Les sites récepteurs

Pour être utilisable, les hormones doivent avoir un site récepteur, les parois des vaisseaux contiennent de nombreux sites récepteurs d’où l’importance d’un système vasculaire en bon état. Quelques plantes et nutriments vont améliorer la sensibilité de ces récepteurs :
–  coleus forskohli  – plante ayurvédique;
–  Same (S. Adenosyl Méthionine, acide aminé soufré qui a également un rôle hépatique important);
– gattilier ou Vitex Agnus Castus, également précurseur de progestérone;
– la testostérone. Voir fiche des plantes à visée hormonale.

Retrouvez ces produits sur notre boutique

Salon du bien-être d’Evreux – Samedi 28 et dimanche 29 septembre.

Je serai présente au salon du bien-être d’Evreux, vous pourrez venir me poser vos questions et retrouver nos meilleurs produits avec des conseils personnalisés pour votre situation.

affiche salon septembre

Petite incursion du côté de la flore intestinale: les prébiotiques et  les probiotiques

Les prébiotiques ne sont pas de micro-organismes mais de simples molécules, souvent des petits sucres comme les fructo-et galacto-oligosaccharides, mais aussi des fibres, de l’inuline, des polyols, du lactulose … qui représentent une source d’énergie métabolisable par la microflore intestinale.

Les probiotiquescercle-probiotique

Dérivé du mot « Bios » en grec qui signifie la vie, le terme pro-biotique a été donné au milieu du XXème siècle en observant l’influence positive de certains micro-organismes sur la flore intestinale. Elie Metchnikoff, lauréat du prix Nobel au début du XXème siècle, a découvert qu’on pouvait empêcher les effets des bactéries pathogènes en consommant des bactéries lactiques. Les probiotiques sont des micro-organismes issus des processus de fermentation. Or il ne peut y avoir de fermentation sans bactéries. Ces dernières sont dites « probiotiques » lorsqu’elles produisent un bénéfice pour la santé de l’hôte.
Les bactéries lactiques les plus connues : lactobacillus acidophilus et  bifidobacterium bifidum. Leur nom vient du fait qu’elles sont capables de transformer le sucre du lait ou lactose en acide lactique. Elles sont présentent dans la choucroute, le salami, le pain au levain, le miso, le tamari, le tempeh, le pollen frais, les levures de bière vivantes (celloxygène..) , la bière maltée, le réjuvélac et dans toutes les fermentations anaérobie et salée. Lorsque vous les achetez en magasin, assurez-vous que ce sont des probiotiques de souche humaine et non porcine qui n’auront, bien évidemment, pas la même affinité avec votre écosystème intestinal. La plupart des probiotiques vendus sont de souche porcine. Les probiotiques de souche équine sont de meilleure qualité. Pour plus d’info, contactez la société Santé globale, il n’existe que 2 laboratoires  à l’heure actuelle qui fournissent des probiotiques de souche humaine et non porcine…

Leurs propriétés

Elles sont indispensables au processus de digestion, d’assimilation et d’élimination. Sans elles, pas de digestion et bien des troubles de santé viennent d’une alimentation morte (cuite, surgelée, passée au micro-onde, sur-raffinée…). Elles régulent le transit et améliorent l’assimilation des nutriments.
Elles contribuent à empêcher le développement  des bactéries pathogènes (diarrhées), et putréfiantes (flatulences) du colon. Elles régulent son métabolisme, évitent la constipation et limitent les infections en inhibant les bactéries pathogènes, en renforçant la résistance aux micro-organisme et en tonifiant le système immunitaire. Mais leurs effets bénéfiques ne s’arrêtent pas là :
Elles participent à la réduction du taux de cholestérol et des tri-glycérides. Elles augmentent l’absorption du calcium au niveau intestinal. Elles renforcent l’action du système immunitaire. Elles sont indispensables dans tous les déséquilibres intestinaux : colite, maladie de Crohn, parasitoses diverses qui affectent  le système immunitaire et sont préventives des lésions graves de la trame intestinale dites « disbioses » intestinales qui sont à l’origine de bien des phénomènes allergiques et des maladies auto-immunes.

L’hyperperméabilité intestinale qui se manifeste d’abord par des réactions cutanées excessives puis par des allergies trouve une solution idéale par la prise de probiotiques qui contiennent, entre autre, de la L-glutamine et pendant une durée minimum de 6 mois consécutifs; Nous contacter pour plus d’info.
Pour choisir un bon pro-biotique, il ne faut pas se fier aux quantités de bactéries annoncées dans les gélules ,  il faut s’assurer qu’elles soient vivantes !  leur durée de vie dans une gélule n’excèdant guère  3 mois.

LE RÉJUVÉLAC

le réjuvélac est un probiotique vivant, facile à faire soi-même, qui ne nécessite pas d’utiliser l’animal et qui permet de fabriquer de véritables fromages végétaux.

Qu’est-ce que le Réjuvélac.

Ce nom vient de réjuvenating = régénérer et lac =lactobacille Le réjuvélac régénère la flore intestinale, c’est un probiotique et en a toutes les propriétés.
De plus il est extrêmement facile à faire soi-même. L’intérêt d’un probiotique est qu’il doit être vivant quand vous l’ingérez ; la plupart des gélules probiotiques achetées en magasin ne contiennent plus ou très peu de bactéries vivantes et ne sont donc d’aucun secours. Les probiotiques fabriqués à partir de lait de vache posent différents problèmes car non adaptés à l’écosystème intestinal humain. Beaucoup d’obèses ont une quantité beaucoup trop élevée de probiotiques dans l’intestin car ils ingèrent de grandes quantités de yaourts qui sont fabriqués à partir de bifidus destinés à la croissance des veaux.

La fabrication du Réjuvélac

Personnellement je recommande le petit épeautre ou des variétés de blé anciennes non mutées mais le blé tendre à germer convient très bien.
1°) Dans un bocal de verre, verser vos graines à germer jusqu’à environ ¼  du bocal. Couvrir d’eau purifiée, filtrée ou de source et remplir le bocal. On laisse tremper les graines pendant une nuit.

2°) Puis on égoutte ces graines et on les rince. On peut les laisser dans une passoire couverte d’un linge et les rincer une à deux fois par jour.

4°) Après deux ou trois jours de germination, des pousses commencent à apparaître. On remplit alors le bocal en verre à nouveau avec de l’eau de source ou filtrée et les graines vont tremper pendant 48 heures. Si vous vivez dans un climat chaud, moins de 48 h suffit.
5°) ce liquide, au bout de 48h s’est enrichi de vie, de ferments, d’enzymes, de bactéries symbiotiques et il constitue le premier lot de Réjuvelac.
On passe à nouveau les graines dans un tamis pour récupérer cette eau précieuse.
6°) On va réutiliser ces graines en remettant de l’eau et l’on obtiendra alors une deuxième quantité de Réjuvélac au bout de 24h de trempage seulement.
On procède de la même manière en passant les graines dans un tamis pour récupérer le Réjuvélac ; et à nouveau on pourra remplir  le bocal de graines avec de l’eau pour un troisième et dernier lot. A nouveau, 24 h seulement sont nécessaires.
7°) Après avoir fait ces trois lots, les graines peuvent être données aux oiseaux ou aux volailles qui en raffolent.

Chacun de ces trois Réjuvélac aura un goût légèrement différent car c’est une boisson fermentée, faite de germes vivants. On les conservera au frigo pour qu’ils ne continuent pas de fermenter et ainsi de trop s’acidifier.
Le processus de fermentation, comme pour la fabrication de tous les produits fermentés (pain au levain, fromage, vin, choucroute, miso, niocmam, tempeh…) dépend des levures et des bactéries se trouvant naturellement dans l’air, l’eau, l’environnement qui conditionnent les germes présents dans le liquide. Ce processus est dépendant de la température, la qualité de l’eau, la longueur et la santé des germes et, naturellement, la durée de la fermentation.
Tous ces variables affecteront la saveur et l’apparence. Un bon Réjuvelac est un liquide trouble et très légèrement jaune. Il a une saveur légèrement acide, comme le caillé. Quand il a  fermenté trop longtemps, il peut devenir légèrement aigre. Dans la mesure où il est en fermentation constante, il est normal que de petites bulles apparaissent occasionnellement dans le liquide. Le très bon Réjuvelac est en fait légèrement pétillant.

Quand les germes ne sont pas assez longs, le Réjuvelac est plus faible, et peut avoir un goût fade ou amer. Quand les germes sont trop longs, il est trop aigre ou doux. Il est naturel qu’une couche de mousse blanche se forme au-dessus du Réjuvelac. Elle n’est pas dangereuse et peut être utilisée, mais elle peut être enlevée si désiré.

Le Réjuvelac se gardera au réfrigérateur pendant quelques jours. On peut boire le Réjuvelac à la place de l’eau et de jus. Pris avant ou entre les repas, il apporte des enzymes qui viendront faciliter la digestion et l’assimilation des nutriments. Son contenu élevé en vitamine E en fait un anti-oxydant qui prévient la perte de certaines vitamines durant le processus de mixage.

Coin Recette

Le fromage d’amandes

amande-rejuvelac

1. Faites tremper des amandes entières pendant environ 24 heures.
2. Enlevez la peau.
3. Mettez ces amandes dans le blender ou mieux dans votre extracteur.
4. Couvrez de réjuvelac ou de la poudre de probiotiques jusqu’à environ 1 à 2 cm au-dessus du niveau des amandes.
5. Mixez jusqu’à obtenir une crème parfaitement lisse.
6. Versez cette crème dans un récipient.
7. Laissez reposer à température ambiante de 4 à 5 heures à 2 jours suivant la température. Plus il fait chaud, plus la fermentation est rapide.

On peut faire ce fromage avec des noix de cajou (dans ce cas il est inutile de les faire tremper), du tournesol, des noisettes, des noix de macadamia… Pour  faire un fromage plus ferme, on l’égoutte pendant 4 ou 5 heures ou plus. On le conserve au réfrigérateur dans un pot en pressant bien pour chasser l’air.

Consommation

On peut consommer ce fromage tel quel ; on peut le mixer avec  un peu d’ail, des fines herbes, du persil, de la coriandre fraîche, du sel, du poivre et/ou des herbes aromatiques fraîches finement hachées au choix. Il se conserve 4 à 5 jours au réfrigérateur.
On peut l’utiliser dans un smoothie vert aux légumes ou aux fruits, ou assaisonner des crudités, du riz, des légumes, le tartiner sur une tranche de pain ou des crackers… Son usage n’est limité que par votre créativité et vos talents culinaires gourmands.

Retrouvez ces produits sur notre boutique

Les vacances arrivent ! Pour ceux qui partent dans des pays lointains ou qui veulent partir l’esprit tranquille, voici quelques produits à avoir sur soi : ce sont les indispensables à emmener en voyage pour parer à toute éventualité.carte

Le Charbon activé contre les problèmes digestifs & les intoxications. Il a un pouvoir d’adsorption de 2.000 m2/gr environ. Son pouvoir d’adsorption oblige à le prendre plusieurs heures avant la prise d’un médicament allopathique. Il neutralise les aflatoxines (moisissures extrêmement toxiques pour le foie et les reins qui peuvent se trouver dans certains aliments (arachides, cidre, coton, maïs, noix, vin).

Le pépin de pamplemousse, redoutable antibiotique, vous aidera à lutter contre les infections du système digestif, intoxications alimentaires, diarrhées, maladies parasitaires. Il n’a aucune action négative sur les bactéries symbiotiques de l’intestin. Il permet d’assainir les eaux à boire.

Les huiles essentielles

huile essentielleLes huiles essentielles de cannelle écorce ou feuilles, de thym thymol & de girofle clous sont efficaces contre les parasitoses et la tourista.

Pour les agressions de la peau, on pourra utiliser en application l’huile essentielle de Lavande clone super, si le problème provient de piqûres, morsures ou démangeaisons on appliquera de la citronnelle de Ceylan, de Java.

En antibiotique à large spectre, un flacon d’huile essentielle d’arbre à thé sera votre meilleur allié.

Les problèmes digestifs, les nausées et les maux de tête pourront être soulagés grâce aux huiles essentielle de citron zeste, menthe poivrée & basilic tropical.

L’huile essentielle de ciste aidera contre les plaies, les blessures, les hémorragies ou épistaxis. L’hydrolat de lavande vous servira pour calmer  les coups de soleil.

Les super-aliments

Le Neem, en conjugaison avec les huiles essentielles citées plus haut, vous aidera à lutter contre les infections parasitaires grâce à ses vertus antifongique, anti-bactérienne, anti-virale, anti-stress & désintoxiquantes. Il est efficace en cas de paludisme et en préventif, il neutralise le staphylocoque doré.

Le psyllium et les graines de lin seront efficaces contre la constipation passagère. Inversement, le kudzu sera utilisé comme un antispasmodique des muscles et des vaisseaux & un anti-inflammatoire et fébrifuge, allié essentiel des voyages exotiques.

La propolis, grand remède des gastro et de la tourista  viendra également complémenter les huiles essentielles antibiotiques contre les maladies pulmonaires & des voies ORL.

La vitamine C, anti-oxydant majeur, est un tonique de base indispensable.

Enfin, pour revenir des vacances avec le bronzage dont vous avez rêvé toute l’année, n’oubliez pas l’urucum, petite graine amazonienne riche en béta-carotène, et la spiruline !

Retrouvez ces produits sur notre boutique

Composition:

Cymbopogon Citratus

Cymbopogon Citratus

-78% aldéhydes dont géranial et nérol.
-8% monoterpénols dont géraniol.
-5% monoterpènes dont limonène.
-2% sesquiterpènes.
-2% cétones.
-2% esters.

Origine géographique

Inde

Sur le plan psychique

En drainant le foie, elle permet aux bilieux, grincheux, contrariés, suspicieux, qui se font de la bile et sont hypocondriaque de se détendre et de retrouver une certaine légèreté pétillante propre à la jeunesse, la nonchalance et l’insouciance juvéniles.

Sur le plan physique

Grande tonique artérielle et lymphatique, elle tonifie et décongestionne toute la circulation. Elle permet la vaso-dilatation des artères. Au niveau pulmonaire, elle se montre utile en cas d’allergie surtout respiratoire et d’asthme. Comme toutes ses soeurs, elle lève les stases en particulier au niveau articulaire; idéale en cas d’arthrite, arthrose, sciatique, lumbago.
Au niveau hépatique, elle favorise :
– L’excrétion de la bile
– Le drainage du foie
– Le drainage de l’interstitium.

Sur la peau, elle repousse moustiques, insectes, parasites, champignons. Efficace sur le pityriasis, la candidose et les mycoses.
Elle régule le transit, désinfecte les intestins et est efficace contre les mycoses, les candidoses et le pityriasis.
Elle est antiseptique et anti-inflammatoire.

Composition:

– 90% sesquiterpènes dont 71% furanique qui ont une action plus puissante que la morphine.Commiphora myrrha
– 4.5% Cétones.
– 3.5% hydrocarbures.
– 2% Aldéhydes.

Origine géographique

Le balsamier, originaire du nord-est de l’Afrique, notamment de Somalie, est aujourd’hui présent en Ethiopie, en Arabie Saoudite, en Inde, en Iran et en Thaïlande.
Cet arbre produit une résine jaune, épaisse, à l’odeur typique. Cette résine, au contact de la chaleur et de la lumière synthétise une huile essentielle riche en furanosesquiterpènes et en engénol.

Symbolique

Cette huile essentielle fut l’un des trois cadeaux apportés par les Roi mages à Jésus avec l’or et l’encens.
Le caractère sacré de la myrrhe et de l’encens, qui sont issus de la résine d’un arbre, vient de ce qu’elles sont le résultat de la pétrification de la lumière dans la matière. Leur action est tangible tant au niveau de l’esprit (lumière) que du corps (matière). L’arbre puise sa sève au plus profond de la terre et l’élève vers ses branches où elle s’exsude du tronc et rencontre la lumière et la chaleur du soleil ce qui donne naissance à l’huile essentielle, alchimie des 2 principes matière et lumière.

Sur le plan psychique

L’huile essentielle de myrrhe est la thérapeute par excellence qui ramène la lumière dans l’esprit chaque fois qu’il y a eu un choc profond ou traumatisme grave: deuil, accident, perte affective qui déstructure la personnalité, qui ébranle le système nerveux et ouvre la porte aux pathologies  lourdes.
Elle redonne courage, confiance, paix intérieure chaque fois que la personne est confrontée à des situations éprouvantes, des peurs insurmontables, des sentiments de faiblesse et d’impuissance.
On l’utilise avec succès chaque fois qu’une maladie ou une situation grave nécessite la mobilisation du potentiel intérieur pour affronter et traverser.

Sur le plan physique

La mobilisation des forces psychiques va de pair avec la mobilisation du système immunitaire. L’huile essentielle de myrrhe est: immunostimulante, anti-inflammatoire, anti-infectieuse & anti-parasitaire.

Elle protège l’intégrité du corps.

Les glandes endocrines sont les ponts, les voies de communication entre le corps et l’esprit.
La myrrhe stimule en particulier:

L’hypophyse
L’épiphyse
L’hypothalamus
La thyroïde

Ce qui a pour effet d’agir favorablement sur les secrétions hormonales en remontant les taux de progestérone, hormone de la détente et de la confiance en la vie.
Elle régule les cycles menstruels et calme les règles douloureuses.

Au niveau digestif, son action se fait particulièrement sentir sur les intestins. Antispasmodique, carminative, anti-inflammatoire, astringente, elle a un effet positif sur la santé de l’intestin (diarrhée, dysenterie, parasitose).

La peau est en résonance étroite avec la muqueuse intestinale, notre « peau intérieure ». La myrrhe, en application cutanée (en mélange avec une huile végétale, macadamia ou calophylle) cicatrise les plaies même purulentes et les escarres. On l’utilise avec succès sur les verrues, les boutons de fièvre  et l’acné.                       En local, elle débloque les articulations coincées et redonne le mouvement.

En bain de bouche (en mélange avec  clou de girofle: engénia caryophyllata op clous et ‘ajowan: carum capticum + huile de germe de blé. On peut soigner les aphtes, les infections dentaires, l’herpès et les maux de gorge.

Cette précieuse huile essentielle peut-être prise en « cure » chaque fois que l’on se sent éprouvé, désorienté ou en baisse de confiance et d’inspiration.

Angelica archangelica

L’angélique est répandue dans les zones tempérée de l’Europe occidentale, dans l’Himalaya et la Sibérie. Très grande plante annuelle qui peut atteindre les 2m de hauteur, c’est une apiacée ou, anciennement, ombellifère, appelée ainsi à cause de sa corolle qui s’ouvre en ombelle vers le ciel

On utilise les feuilles, les tiges, les semences et les racines.
La racine contient une huile essentielle précieuse, qui lui confère ses vertus médicinales, riche en alpha et bêta-pinène, bétaphéllandrène (Monoterpène: 91%) et coumarines.

Attention aux coumarines qui sont photosensibilisantes, donc pas d’usage cutanée !

Angélica archangelica, de son nom latin, signifie qu’elle était considérée autrefois comme la plante des anges et des archanges qui équilibre toutes les dimensions de l’être; prisée depuis très longtemps comme panacée universelle, elle servait à soigner tous les maux et à écarter les mauvaises énergies.

Aujourd’hui, elle a été reléguée à un rôle de confiserie !.

1. Son champ d’action physique

Dans le domaine neurologique:
Tous les problèmes d’asthénie physique et psychique
Fatigue nerveuse, anxiété et hypersensibilité
Trouble du sommeil, insomnie, vertiges
Elle calme à la fois le parasympathique et l’orthosympathique

Dans la sphère cardio-circulatoire:
Hypertension artérielle
Trouble du rythme
Cardiopathie neurosympathique
Anticoagulante
Elle stimule la circulation du sang vers les vaisseaux capillaires

Dans la sphère digestive:
Relance la vitalité du foie
Augmente le taux de globules rouges (expression du moi)
Antianémique, carminative, eupeptique
Stimule la pepsine
Augmente la secrétion de bile
Migraine nerveuses et ophtalmiques
Indigestions, vomissements, nausées, flatulences, spasmes abdominaux
Élimineles poisons et les toxiques

En rhumatologie:
Diurétique et dépurative du sang
Elle fait baisser le taux d’urée
Goutte, urémie

En gynécologie:
Oestrogénique
Elle équilibre la cortico-surrénale
Calme la surrénale et tonifie la génitale
Emménagogue

Immunostimulante:
Pathologies lourdes
Maladies auto-immunes
Maladies dégénératives
Maladies endémiques: peste, typhus […]

2. Son champ d’action psychique

Elle élimine les poisons mentaux, les pensées empoisonnées, elle chasse les phobies, l’instabilité, le manque de décision et de réalisme.

Elle équilibre tous les centres énergétiques:

1. Le chakra racine et la surrénale. Elle donne le courage et la volonté d’accomplir, redonne le pouvoir de décision et d’aller jusqu’au bout des choses. Empêche d’abandonner en chemin. Relance la génitale. Elle tonifie toutes les faiblesses du bas du corps.

2. Le chakra du coeur. Elle équilibre l’ortho et le para-sympathique, elle permet de lâcher-prise, stimule la chaleur, la vie intérieure et le feu du coeur.

3. Le chakra frontal. Elle ouvre à l’intuition, la clairvoyance qui permet de se mettre en route, elle redonne confiance dans la vie, dans ses lois universelles, dans son chemin de vie.

C’est une grande essence d’enracinement, d’incarnation, qui favorise l’expression du moi.

Tonique en petite quantité (entre 5% et 15%), au-delà, son action est sédative.

Contre-indication: photosensibilisante par usage cutanée, déconseillée aux femmes enceintes.