Tout le monde du vivant est l’expression concrète de la Lumière des Origines, sa manifestation en 3D, la mise en « chair » des qualités, vertus, informations qu’elle véhicule.

La fleur est l’expression la plus raffinée du monde végétal qui n’apparaît qu’à l’ère tertiaire et manifeste une (troisième) évolution du vivant (qui n’est certes pas la dernière).

À chaque cycle, la matière se raffine et exprime des formes-pensées, des réalités invisibles de plus en plus spirituelles.

La Nature est encore alourdit de combats pour la survie, de luttes à mort, de mises à mort, « manger ou être mangé » et nous n’en sommes pas encore vraiment sortis dans le monde des humains. Les religions ont bien essayé de nous ouvrir les yeux et le coeur mais sont elles-même retombées dans les lourdeurs de la lutte pour le pouvoir et la domination des « autres ».

Quel est le lien avec les huiles essentielles ?

Simple : leur parfum !

De tous temps les parfums sont venus, comme la musique, faire vibrer nos corps, nos coeurs et nos têtes à un autre diapason. Les parfums, par le système olfactif, nous renvoie au mystère, à l’indicible, à l’impalpable, à quelque chose qui éveille un au-delà de nous même, pour peu que l’on veuille bien s’arrêter un instant et prendre le temps d’être là. Car, comme la respiration qui ne peut se faire que dans l’ici-maintenant, ni hier, ni demain mais dans l’instanté, le parfum avec le souffle atteint immédiatement nos récepteurs olfactifs, notre cervelet, cerveau et … nos tripes grâce au nerf vague et tout le réseau nerveux qui les connecte en permanence, 24h sur 24, de nuit comme de jour.

Les parfums des fleurs, des plantes, naturels il va de soi, nous emplissent, nous dilatent, nous parlent, nous font donner une réponse immédiate de plaisir, d’accord parfait ou de rejet ou d’indifférence. C’est tout notre être qui est mobilisé en quelque seconde, à notre insu puis consciemment. Les tripes et le cerveau tout à coup communique, se parle, s’entende… Une merveille ! un miracle !

Mais plus encore, plus en corps, les parfums des plantes s’adressent à notre corporalité, à notre biologie la plus archaïque pour la remettre en ordre, à l’endroit, dans l’axe de ce pourquoi elle a été conçue et dont nous nous sommes tant éloignés. Ils nous guérissent.

La Nature est et restera le creuset alchimique de toute l’évolution du vivant que nous traversons sur terre depuis 4Md850millions d’années peut-être plus encore, peu importe.

Ce qu’il est intéressant d’observer, c’est de là où nous sommes arrivés, refaire toute cette trajectoire en quelques minutes pour en comprendre la finalité. L’Homme en voie d’autodestruction ne pourra détruire la terre, il périra dans sa forme actuelle et mutera dans une forme plus évoluée et j’ose le dire et le croire grâce à l’alchimie du Monde Végétal lui-même dont nous avons tout à découvrir.

Tout ce long discours pour vous interpeller sur l’usage que nous faisons des huiles essentielles. Encore une fois, elles ne sont utilisées que d’une manière complètement narcissique : et moi etmoi etmoi etmoi moimoimoi … parce que l’on a peur d’être malade, de souffrir et de mourir… on a peur d’un coronavirus que l’on a maquillé en diable pour détourner notre attention, on a peur de tout le monde et on se précipite sur (entre autres ! et dans le meilleur des cas !!) l’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum Camphora Madagascar) parce que l’on a lu que !!! mais savez vous que celle-ci s’adresse D’ABORD à notre problématique mental-émotionnel, à notre tempérament, notre comportement : dans ce cas elle peut aider les gens qui sont léthargiques, qui fuient les réalités matérielles, qui se laissent envahir par la peur, les doutes, les angoisses, elle redonne la confiance dans ses capacités intérieures et ses capacités à affronter le monde… elle est donc très appropriée à notre époque de terreur organisée.

Mais il y a aussi l’huile essentielle de Kunzea ambigua que je préfère encore : puissant anti viral et anti prolifération cellulaire anarchique, on dit qu’elle représente l’archétype du principe masculin, c’est à dire le courage, la foi dans ses actes, l’autonomie, le charisme, l’amour de soi et le respect des autres, la puissance d’action … TOUT ce dont nous avons besoin aujourd’hui pour mettre fin ici et maintenant aux tentatives d’asservissement (qui ne sont possibles que grâce, à cause de nos Peurs) de ceux qui gouvernent.

Alors prenez en, diffusez la, massez vous le plexus solaire, les reins, prenez des bains, comme vous voulez mais surtout prenez conscience du chemin intérieur que VOUS avez à faire pour sortir du tunnel, de la gangue de la paranoïa mondiale collective humaine qui s’est emparée de nous tous. Ne vous laissez pas aveugler par de faux discours sécuritaires vaccinas, chimiques ou autres. Bouchez vous les oreilles comme Ulysse pour ne pas entendre ce chant mortifère des sirènes qui nous emmènent dans les abysses.

La Nature porte en elle tous les remèdes, toutes les solutions car elle est une émanation de la Lumière Originelle et y retourne.

Et il y en a bien d’autres à découvrir dans un prochain article

Merci de votre attention

Pour plus d’info : Emmanuelle 07 50 85 70 53

L’Océan des origines, l’eau de mer source de toute vie depuis la nuit des temps est incontournable pour régénérer la vie et nos cellules malmenées par les pollutions, la mal-bouffe et le stress inhérents à notre monde.

Notre corps abritent 10 000 milliards de cellules qui baignent dans un plasma à l’identique de l’océan primitif, qui les hydrate, les oxygène et les nourrit comme l’océan primitif l’a fait pour les premiers virus, bactéries et cellules apparus à l’aube de la vie.

Historiquement, cette vision a été une constante dans l’explication des effets salutaires de l’eau de mer dans sa capacité de régulation de tous les systèmes du corps.

L’eau structurée de l’océan protège et soutient un nombre infini de processus biologiques :
• en améliorant le milieu aquatique cellulaire (le processus de vieillissement est associé à la perte d’eau hexagonale dans les organes, tissus et cellules et à une diminution de l’eau corporelle totale)
• elle améliore l’efficacité métabolique.
• elle contribue à fixer le calcium dans les os.

Le Dr René Quinton, pionnier dans ce domaine sauva des milliers de vie grâce à l’injection intraveineuse de plasma marin à des malades atteints du choléra. Ces injections se sont pratiquées dans tous les hôpitaux de France dans les années 1927, au moment où une épidémie de choléra sévissait en France. Elles on été couramment pratiquées jusque dans les années 1985 où le Plasma de Quinton a alors perdu son AMM faute de pouvoir la renouveler financièrement et est passé en vente dans les magasins diététiques….

Vidéo sur les travaux du Dr Quinton :

Le choix de la zone de captation de l’eau de mer est primordiale si l’on veut obtenir des résultats positifs sur la santé.

La zone de captation de l’eau de mer est déterminante sur sa qualité. La Méditerranée est une mer quasi fermée et souffre de nombreuses pollutions.

Il est nécessaire de choisir une eau qui provient de parcs naturels océaniques exempts de pollution et unique en Europe

L’eau de mer contient 78 minéraux et son PH est de 8.

L’eau de mer est l’unique substance connue à ce jour qui réunisse un pouvoir alcalinisant important à une complétude minérale parfaite et totalement chélatée. En plus d’être une boisson reminéralisante au quotidien et un liquide pour l’hygiène corporelle,  elle est aussi le partenaire incontournable d’une diète alcalinisante, d’une cure détoxifiante, ou de l’activité sportive la plus exigeante ! Cette alchimie de qualités est produite au cœur de l’océan par l’activité du phytoplancton.

PROCÉDÉ DE FILTRATION

Issu d’une zone naturelle de captation protégée, l’eau extraite est si exceptionnelle qu’une microfiltration à froid minimale à 0,5 microns, sans aucun traitement chimique, permet d’obtenir la certification alimentaire la plus stricte. Le procédé de filtration exclusif garantit une concentration maximale en minéraux chélatés si précieux pour notre équilibre.
En complément, un traitement lumineux exclusif permet l’élimination des virus et bactéries sans dégrader la qualité des chélates.

Proposée en « Bag in Box » de 2 ou 10 Litres :

L’emballage doit être exempt de bisphénol A, de nanoparticules, de phtalates et de métaux lourds. Il doit être le plus neutre et aussi respectueux pour son contenu que certaines bouteilles en verre.

Le bag in box préserve l’eau de tout contact avec de l’air grâce à sa poche sous vide. Il n’est donc pas nécessaire de le conserver au réfrigérateur.

L’empreinte CO2 du « Bag in Box » de 10 litres est presque dix fois inférieure aux bouteilles en verre en raison de son faible poids et de la très faible énergie grise qu’il dégage à la production.

Afin de préserver les qualités colloïdales intactes, l’eau de mer doit être conservée entre 0°C et 40°C.  Gardée entre ces températures, l’eau de mer est un produit extrêmement stable.

Conseils d’utilisation recommandé
1 part  de quinton hypertonique additionné de 3 part d’eau peu minéralisée (Mont Roucous). Le plus simple est de préparer une bouteille graduée d’un litre (en vente sur le site) dans laquelle vous mettrez un quart d’eau de mer (ou moins selon votre goût et besoin) additionné d’eau. Vous obtenez un litre de boisson à prendre à raison de 2 à 4 verres/jour selon les besoins en gardant un peu en bouche pour que les oligoéléments passent directement dans le sang par les micro capillaires de la bouche.

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous ne pouvons pas prendre de commande directe sur la boutique.

Pour toute commande ou toute question, merci de contacter notre service par email : santemma@gmail.com

ou par téléphone : 02 32 39 45 85 ou 07 50 85 70 53

Merci de votre compréhension