L’équilibre de la balance progestérone-oestrogènes est au coeur de l’équilibre hormonal et psychologique des femmes. La progestérone est l’hormone qui nous Hormone du pancréasdonne optimisme, bien-être et détente. Or, en état de stress, celle-ci se convertit en cortisol dans les surrénales, déséquilibrant la balance progestérone-oestrogènes au profit des oestrogènes . Les conséquences sont multiples. Le catabolisme, c’est à dire la destruction des oestrogènes se faisant au niveau hépatique, il est capital de stimuler le foie dans ses fonctions d’élimination et de le tonifier.

Les draineurs hépato-biliaires

Parmi les toniques hépatiques, on trouve : l’aubier de tilleul, radis noir, l’artichaut, le romarin, le thym, le cyprès, le carvi, le combretum, le boldo, la pensée sauvage, le genévrier, la sève de bouleau […]. Le charbon végétal activé est un excellent adsorbant des oestrogènes, au point qu’il peut neutraliser les effets de la pilule. Il stoppe la circulation entéro-hépatique des oestrogènes, c’est à dire leur repassage continuel des intestins vers le foie et du foie vers les intestins, en les emprisonnant et les évacuant par le colon.

Les toniques hépatiques

Chardon marie, desmodium, chlorella, klamath, spiruline, huile de cynara cardunculus, romarin. Tous les légumes frais et les graines germées

Les draineurs rénaux

Aubier de tilleul, pensée sauvage, bruyère, busserole, bugrane, charbon végétal. L’action optimum de la plupart de ces plantes est obtenue en gemmothérapie et aromathérapie.

Les sites récepteurs

Pour être utilisable, les hormones doivent avoir un site récepteur, les parois des vaisseaux contiennent de nombreux sites récepteurs d’où l’importance d’un système vasculaire en bon état. Quelques plantes et nutriments vont améliorer la sensibilité de ces récepteurs :
–  coleus forskohli  – plante ayurvédique;
–  Same (S. Adenosyl Méthionine, acide aminé soufré qui a également un rôle hépatique important);
– gattilier ou Vitex Agnus Castus, également précurseur de progestérone;
– la testostérone. Voir fiche des plantes à visée hormonale.

Retrouvez ces produits sur notre boutique

Petite incursion du côté de la flore intestinale: les prébiotiques et  les probiotiques

Les prébiotiques ne sont pas de micro-organismes mais de simples molécules, souvent des petits sucres comme les fructo-et galacto-oligosaccharides, mais aussi des fibres, de l’inuline, des polyols, du lactulose … qui représentent une source d’énergie métabolisable par la microflore intestinale.

Les probiotiquescercle-probiotique

Dérivé du mot « Bios » en grec qui signifie la vie, le terme pro-biotique a été donné au milieu du XXème siècle en observant l’influence positive de certains micro-organismes sur la flore intestinale. Elie Metchnikoff, lauréat du prix Nobel au début du XXème siècle, a découvert qu’on pouvait empêcher les effets des bactéries pathogènes en consommant des bactéries lactiques. Les probiotiques sont des micro-organismes issus des processus de fermentation. Or il ne peut y avoir de fermentation sans bactéries. Ces dernières sont dites « probiotiques » lorsqu’elles produisent un bénéfice pour la santé de l’hôte.
Les bactéries lactiques les plus connues : lactobacillus acidophilus et  bifidobacterium bifidum. Leur nom vient du fait qu’elles sont capables de transformer le sucre du lait ou lactose en acide lactique. Elles sont présentent dans la choucroute, le salami, le pain au levain, le miso, le tamari, le tempeh, le pollen frais, les levures de bière vivantes (celloxygène..) , la bière maltée, le réjuvélac et dans toutes les fermentations anaérobie et salée. Lorsque vous les achetez en magasin, assurez-vous que ce sont des probiotiques de souche humaine et non porcine qui n’auront, bien évidemment, pas la même affinité avec votre écosystème intestinal. La plupart des probiotiques vendus sont de souche porcine. Les probiotiques de souche équine sont de meilleure qualité. Pour plus d’info, contactez la société Santé globale, il n’existe que 2 laboratoires  à l’heure actuelle qui fournissent des probiotiques de souche humaine et non porcine…

Leurs propriétés

Elles sont indispensables au processus de digestion, d’assimilation et d’élimination. Sans elles, pas de digestion et bien des troubles de santé viennent d’une alimentation morte (cuite, surgelée, passée au micro-onde, sur-raffinée…). Elles régulent le transit et améliorent l’assimilation des nutriments.
Elles contribuent à empêcher le développement  des bactéries pathogènes (diarrhées), et putréfiantes (flatulences) du colon. Elles régulent son métabolisme, évitent la constipation et limitent les infections en inhibant les bactéries pathogènes, en renforçant la résistance aux micro-organisme et en tonifiant le système immunitaire. Mais leurs effets bénéfiques ne s’arrêtent pas là :
Elles participent à la réduction du taux de cholestérol et des tri-glycérides. Elles augmentent l’absorption du calcium au niveau intestinal. Elles renforcent l’action du système immunitaire. Elles sont indispensables dans tous les déséquilibres intestinaux : colite, maladie de Crohn, parasitoses diverses qui affectent  le système immunitaire et sont préventives des lésions graves de la trame intestinale dites « disbioses » intestinales qui sont à l’origine de bien des phénomènes allergiques et des maladies auto-immunes.

L’hyperperméabilité intestinale qui se manifeste d’abord par des réactions cutanées excessives puis par des allergies trouve une solution idéale par la prise de probiotiques qui contiennent, entre autre, de la L-glutamine et pendant une durée minimum de 6 mois consécutifs; Nous contacter pour plus d’info.
Pour choisir un bon pro-biotique, il ne faut pas se fier aux quantités de bactéries annoncées dans les gélules ,  il faut s’assurer qu’elles soient vivantes !  leur durée de vie dans une gélule n’excèdant guère  3 mois.

LE RÉJUVÉLAC

le réjuvélac est un probiotique vivant, facile à faire soi-même, qui ne nécessite pas d’utiliser l’animal et qui permet de fabriquer de véritables fromages végétaux.

Qu’est-ce que le Réjuvélac.

Ce nom vient de réjuvenating = régénérer et lac =lactobacille Le réjuvélac régénère la flore intestinale, c’est un probiotique et en a toutes les propriétés.
De plus il est extrêmement facile à faire soi-même. L’intérêt d’un probiotique est qu’il doit être vivant quand vous l’ingérez ; la plupart des gélules probiotiques achetées en magasin ne contiennent plus ou très peu de bactéries vivantes et ne sont donc d’aucun secours. Les probiotiques fabriqués à partir de lait de vache posent différents problèmes car non adaptés à l’écosystème intestinal humain. Beaucoup d’obèses ont une quantité beaucoup trop élevée de probiotiques dans l’intestin car ils ingèrent de grandes quantités de yaourts qui sont fabriqués à partir de bifidus destinés à la croissance des veaux.

La fabrication du Réjuvélac

Personnellement je recommande le petit épeautre ou des variétés de blé anciennes non mutées mais le blé tendre à germer convient très bien.
1°) Dans un bocal de verre, verser vos graines à germer jusqu’à environ ¼  du bocal. Couvrir d’eau purifiée, filtrée ou de source et remplir le bocal. On laisse tremper les graines pendant une nuit.

2°) Puis on égoutte ces graines et on les rince. On peut les laisser dans une passoire couverte d’un linge et les rincer une à deux fois par jour.

4°) Après deux ou trois jours de germination, des pousses commencent à apparaître. On remplit alors le bocal en verre à nouveau avec de l’eau de source ou filtrée et les graines vont tremper pendant 48 heures. Si vous vivez dans un climat chaud, moins de 48 h suffit.
5°) ce liquide, au bout de 48h s’est enrichi de vie, de ferments, d’enzymes, de bactéries symbiotiques et il constitue le premier lot de Réjuvelac.
On passe à nouveau les graines dans un tamis pour récupérer cette eau précieuse.
6°) On va réutiliser ces graines en remettant de l’eau et l’on obtiendra alors une deuxième quantité de Réjuvélac au bout de 24h de trempage seulement.
On procède de la même manière en passant les graines dans un tamis pour récupérer le Réjuvélac ; et à nouveau on pourra remplir  le bocal de graines avec de l’eau pour un troisième et dernier lot. A nouveau, 24 h seulement sont nécessaires.
7°) Après avoir fait ces trois lots, les graines peuvent être données aux oiseaux ou aux volailles qui en raffolent.

Chacun de ces trois Réjuvélac aura un goût légèrement différent car c’est une boisson fermentée, faite de germes vivants. On les conservera au frigo pour qu’ils ne continuent pas de fermenter et ainsi de trop s’acidifier.
Le processus de fermentation, comme pour la fabrication de tous les produits fermentés (pain au levain, fromage, vin, choucroute, miso, niocmam, tempeh…) dépend des levures et des bactéries se trouvant naturellement dans l’air, l’eau, l’environnement qui conditionnent les germes présents dans le liquide. Ce processus est dépendant de la température, la qualité de l’eau, la longueur et la santé des germes et, naturellement, la durée de la fermentation.
Tous ces variables affecteront la saveur et l’apparence. Un bon Réjuvelac est un liquide trouble et très légèrement jaune. Il a une saveur légèrement acide, comme le caillé. Quand il a  fermenté trop longtemps, il peut devenir légèrement aigre. Dans la mesure où il est en fermentation constante, il est normal que de petites bulles apparaissent occasionnellement dans le liquide. Le très bon Réjuvelac est en fait légèrement pétillant.

Quand les germes ne sont pas assez longs, le Réjuvelac est plus faible, et peut avoir un goût fade ou amer. Quand les germes sont trop longs, il est trop aigre ou doux. Il est naturel qu’une couche de mousse blanche se forme au-dessus du Réjuvelac. Elle n’est pas dangereuse et peut être utilisée, mais elle peut être enlevée si désiré.

Le Réjuvelac se gardera au réfrigérateur pendant quelques jours. On peut boire le Réjuvelac à la place de l’eau et de jus. Pris avant ou entre les repas, il apporte des enzymes qui viendront faciliter la digestion et l’assimilation des nutriments. Son contenu élevé en vitamine E en fait un anti-oxydant qui prévient la perte de certaines vitamines durant le processus de mixage.

Coin Recette

Le fromage d’amandes

amande-rejuvelac

1. Faites tremper des amandes entières pendant environ 24 heures.
2. Enlevez la peau.
3. Mettez ces amandes dans le blender ou mieux dans votre extracteur.
4. Couvrez de réjuvelac ou de la poudre de probiotiques jusqu’à environ 1 à 2 cm au-dessus du niveau des amandes.
5. Mixez jusqu’à obtenir une crème parfaitement lisse.
6. Versez cette crème dans un récipient.
7. Laissez reposer à température ambiante de 4 à 5 heures à 2 jours suivant la température. Plus il fait chaud, plus la fermentation est rapide.

On peut faire ce fromage avec des noix de cajou (dans ce cas il est inutile de les faire tremper), du tournesol, des noisettes, des noix de macadamia… Pour  faire un fromage plus ferme, on l’égoutte pendant 4 ou 5 heures ou plus. On le conserve au réfrigérateur dans un pot en pressant bien pour chasser l’air.

Consommation

On peut consommer ce fromage tel quel ; on peut le mixer avec  un peu d’ail, des fines herbes, du persil, de la coriandre fraîche, du sel, du poivre et/ou des herbes aromatiques fraîches finement hachées au choix. Il se conserve 4 à 5 jours au réfrigérateur.
On peut l’utiliser dans un smoothie vert aux légumes ou aux fruits, ou assaisonner des crudités, du riz, des légumes, le tartiner sur une tranche de pain ou des crackers… Son usage n’est limité que par votre créativité et vos talents culinaires gourmands.

Retrouvez ces produits sur notre boutique

Jeune arbreSuite à l’avis négatif [1] émis par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire au sujet des laits végétaux, voici quelques informations qui permettront d’avoir un support de réflexion plus objectif sur leur valeur nutritionnel. Des dépêches de journaux alarmantes ont fait suite à cette publication dont le but était clairement d’effrayer les parents [2]. Cette information a relégué au second plan la contestation des laits animaux et particulièrement du lait de vache. Jouant sur le vieux ressort de la peur de mal faire et de la culpabilité, les autorités sanitaires font pression sur les parents pour qu’ils se conforment à leurs injonctions.

Or leurs injonctions sont claires : donner aux enfants des laits dits « maternisés », alors qu’ils ne contiennent évidemment pas de lait de femme, dont la base est essentiellement sinon exclusivement le lait de vache. Mais justement, qu’est-ce que le lait de vache ?

 

Le lait de vache

Le lait de vache est un aliment riche en caséine et en graisses saturées indigestes pour l’être humain, très riche en hormones de croissance et en calcium, sa finalité est de nourrir un petit veau qui, à 1an, pèsera 300 kg. Selon les études du Docteur Outi Vaarala,
«  Consommés à raison de 3 ou 4 par jour et plus, les laitages apportent trop de pesticides (laitages entiers), de protéines antigéniques, de calcium, d’hormones (estrogènes, insuline) et de facteurs de croissance. Dans cette étude c’est l’insuline bovine qui est identifiée comme facteur contributeur au développement du diabète de type 1. L’insuline bovine est naturellement présente dans le lait et a comme caractéristique d’être très proche structurellement de l’insuline humaine, ne différant que par trois acides aminés. Cette faible distinction pourrait être à l’origine d’une réaction immunitaire croisée : l’organisme reconnaîtrait dans un premier temps l’insuline bovine comme antigénique et tenterait donc de la détruire. Puis, le système immunitaire finirait par confondre l’insuline bovine et l’insuline humaine pour finalement s’attaquer à nos propres cellules et engendrer plus tard le diabète de type 1.  » [3] Interview du Dr Outi Vaarala au sujet de l’hyperperméabilité intestinale induite par les produits laitiers.

 

Le lait humain

Le lait humain [4] contient de l’eau, des lipides, des glucides, des enzymes, des sucres rares (colostrum), des protides, des acides aminés, des hormones, des sels minéraux, des oligoéléments, des vitamines, et aussi de nombreux facteurs de défense immunitaire : antibactériens contre la diphtérie, le tétanos, le streptocoque, la coqueluche, la dysenterie, le typhus, les colibacilles, etc. Il contient également des antiviraux contre la grippe et la poliomyélite et des antiparasitaires, des agents de protection contre l’entérocolite ulcéro-nécrosante, de l’interféron et 20 protéines de défense contre les agents pathogènes qui pénètrent dans l’organisme. [5]
L’allaitement améliore le développement mental des enfants, diminue le risque d’asthme, de troubles du comportement, améliore les défenses immunitaire et diminue les allergies.Il est riche en albumine ( comme le lait de jument) et en oméga 3 mais pauvre en calcium. Son propos est de construire un petit d’homme avec un cerveau important (oméga 3) et qui ne pèsera qu’un vingtaine de kilo à 3 ans… Il contient 6 % de protéines, ce qui convient parfaitement au bébé.

Lire la suite

Des conseils alimentaires pour les trois repas de la journée ! Des substituts savoureux pour vous nourrir sans vous nuire.

LE PETIT DÉJEUNER

fruitdejLe petit déjeuner français est étonnamment déminéralisant et déséquilibré ! Sucré et acidifiant, il fatigue l’organisme sans le nourrir : pain, beurre, confiture, jus d’orange, café, lait, chocolat, etc. Le petit déjeuner français est un composé d’acidifiants et de mauvaises graisses.

L’objectif de celui-ci est pourtant bien de nous préparer à une journée active, physiquement et/ou intellectuellement. Il doit donc comporter une charge minérale importante :

Les fruits et légumes de saison devraient avoir la place d’honneur. En commençant par 1 verre de jus de légumes-fruits (par exemple pomme, carotte, fenouil, citron).

Les oléagineux – Noix, noisettes, amandes, tournesol, courge, lin, sésame, chanvre, chia, noix de cajou, noix du Brésil … (il y en a pour tous les goûts ) sont  des sources de minéraux, acides aminés et acides gras d’excellentes qualités ( voir l’article sur la valeur des laits et tableaux comparatifs ) . Consommés en grains pré trempées la veille, mixer en purée ou en lait, ils enrichissent un petit déjeuner d’une manière unique. On peut fabriquer de délicieux fromages d’amande, de cajou, de tournesol, de noisette, etc.

Les laits végétaux châtaigne, amande, noisette, quinoa, riz, coco, sarrasin, etc., feront d’excellentes boissons à boire chaudes ou froides. Le lait de soja contient des phytoestrogènes et ne convient à personne, sauf peut-être aux femmes en période de pré-ménopause. Rappelons que les asiatiques n’ont commencé à consommer le soja lorsqu’ils ont  su le lactofermenter. Les yaourts de vache-brebis ou soja refroidissent le corps.

Le pollen frais fait partie des super-aliments, riche en tout, il convient parfaitement au petit déjeuner et couvre tous les besoins nutritionnels par sa richesse en vitamines, oligo éléments, minéraux, acides aminés, acides gras essentiels, principes probiotiques et prébiotiques mais aussi et surtout par sa richesse en enzymes et ferments vivants. Toute la qualité de notre digestion dépend d’eux…; à raison d’une cuillère à soupe, à mélanger dans de l’eau, dans une compote, à prendre avec des oléagineux ou du pain sans gluten. Absolument délicieux !

Les pains même au levain sont des sources d’acide phytique et responsables de gazs, ballonnements, embarras digestifs ; le pain blanc est une catastrophe nationale… Préférer les pains sans gluten : pain des fleurs à la quinoa, la châtaigne ou au sarrasin (attention celui-ci peut constiper un peu ) et le pain Essene fait de grains germés. Les féculents sont des colles et des amidons qui , pour être correctement métabolisés demandent que vous mastiquiez et saliviez longtemps et que vous vous activiez physiquement. Si vous choisissez de pratiquer l’alimentation vivante, c’est à dire 100% crue, vous apprendrez à faire de délicieuses galettes, des crackers, des crêpes, des cruzzas … qui n’ont rien à envier aux plats de riz ou pâtes ou patate dont nous avons l’habitude; les saveurs de l’alimentation vivante sont 100% plus riches.

Jamais de confiture (mauvais sucre acidifiant) mais des purées de fruits, des smoothies préparés dans un blender. Le sucre est le grand voleur de minéraux silencieux du corps ; il déminéralise, acidifie, fait monter la glycémie et stresse l’organisme. L’association de pain blanc et confiture au sucre blanc détériore l’écosystème intestinal.

Les fruits secs sont très nourrissants. Pour les inconditionnels des saveurs sucrés et pour remplacer les bonbons chimiques des enfants , ils sont parfaits ; personnellement je conseille les baies de goji qui sont peu sucrées, riches en minéraux et en minéraux rares comme le germanium.fruitssecs

En boisson, les yogis teas composés de cannelle, girofle, gingembre, curcuma, cardamone …etc, sont excellents car ils attisent le feu digestif et permettent que une bonne assimilation des aliments . On peut les prendre à la fin de chaque repas.

On peut utiliser ces thés dans des préparations culinaires..

Les thés verts, rouges, blancs sont acceptables si l’on aime. Les thés de plantes à votre goût.

On peut aussi manger 1 cc ou + de spiruline avec les noisettes ou amandes, qui ajoute une note supplémentaire protéinée.

Les matières grasses

Les purées d’oléagineux peuvent paraître un peu lourdes pour certains ; on peut les émulsionner et donc les alléger avec un peu d’eau et quelques gouttes de citron. Je vous invite à goûter le beurre de coco qui a beaucoup de propriétés notamment celle d’assainir la flore intestinale. Pour les amoureux du goût du coco, succès assuré.

Les repas

Par temps froid, on ne mange pas  froid  en entrée ce qui contrarie le feu digestif. On commence l’entrée par un plat chaud : légumes –  protéine végétale. On incorpore la crudité au milieu.

Les légumes peuvent être mangés crus mais tièdes, c’est à dire qu’on les laisse près d’une source de chaleur pour qu’ils perdent leur froid avant de les consommer et on les sort du frigo à l’avance.

Les cuissons vapeur et à l’étouffée sont bonnes mais détruisent aussi une grande partie des principes nutritifs et toue la richesse enzymatique des aliments qui permettent une vraie digestion-assimilation;                                                                                                 Bannir micro-onde et cocotte à pression, cuisson à l’eau qui font de vos légumes … de pauvres choses sans âme et sans valeur… Les soupes crues sont réalisées en mixant dans un Blender des légumes crus avec de l’eau très chaude, voire bouillante ; on obtient une soupe crue très rapidement et simple à faire . Par exemple : 1 courgette-1 carotte- 1 concombre – un peu de basilic et un peu d’huile. La courgette amène l’onctuosité ; on peut aussi utiliser l’avocat.

huile_oliveLes huiles 1ère pression à froid, comme elles l’indiquent bien ne doivent jamais être chauffées car elles perdent toute valeur nutritive et sont traitées comme un déchet à éliminer. Aucune huile, aucun corps gras  ne supporte la cuisson. On peut utiliser l’huile de sésame, d’olive, de noix et l’huile de chanvre qui a des propriétés remarquables par sa stabilité et sa teneur équilibrée en Oméga 3.et Oméga 6

Dans les protéines végétales, la graine de chanvre décortiquée est aussi au premier rang.

Elle contient les 8 acides aminés essentiels et son rapport Oméga 3/Oméga 6 est idéal. On prépare des laits, des fromages, des crèmes ..etc.

La spiruline, la Klamath, les algues de mer, les oléagineux, les champignons, les plantes sauvages, les graines germées, la graine de chanvre décortiquée sont de bonnes sources de protéines complètes. En fait les sources de protéines dans le monde végétal sont très nombreuses et le mythe de la viande indispensable à la croissance et à la santé est le même mythe que celui du lait…

Les protéines animales sont toutes très acidifiantes et les conditions d’élevage industriel qui s’apparente à des camps de concentration devraient nous faire réfléchir ; les alternatives de nos agro-industriels pour le futur sont les viandes artificielles et les poudres protéinées d’insectes … à vous de choisir…

Le dessert : un petit morceau de gingembre confit, smoothies ou rien … Le besoin d’un dessert sucré en fin de repas dénote à mon sens d’un repas déséquilibré et carencé que le dessert sucré vient camoufler en donnant une sensation de satiété. On réalise aussi de magnifiques gâteaux dignes des grands pâtissiers avec uniquement des ingrédients crus.

LES  EN-CAS

Le chocolat est un faux ami, bourré de minéraux mais bourré d’acides qui neutralisent  ces minéraux comme l’acidité du lait et des fromages neutralisent la charge calcique apportée et donc annulent les bienfaits qu’ils sont censés apporter; il contient des substances addictives …

Les fruits séchés sont parfaits ; Comme pour le petit déjeuner, les baies Goji très peu sucrées, des fruits frais, des oléagineux : amandes, noisettes, cajou, tournesol… (avec lesquels on peut d’ailleurs faire de délicieuses purées, fromages  ou sauces pour les salades ou pour accompagner les plats de légumes.)

DIVERS

Le café est un grand donneur d’acides, déminéralisant et déshydratant, grand consommateur d’oxygène et générateur de douleurs et spasmes (maux de tête, migraines, crampes …). Il fait monter le taux de cortisol et donc le taux de sucre dans le sang.

J’ai vu bon nombre de patient-es guérir de symptômes aussi divers que la migraines, les crampes, l’hypertension, les troubles circulatoires, les règles douloureuses, le mal-être … rien qu’en supprimant le café ;

Un faux-ami n’est pas un ami !

Diminuer les fruits et légumes acidifiants : tomates hors saison chaude et oranges-mandarines-clémentines, les épinards, la rhubarbe, l’oseille riches en acides oxalique ou bien mariez les avec d’autres fruits légumes riches en minéraux-vitamines.

BON APPÉTIT ou bien comme dit Pierre RABBHI, peut-être  faudra-t-il nous souhaiter un jour  plutôt BONNE CHANCE !!!

Produits disponibles sur notre boutique

Les anciens Taoïstes sont les ancêtres de nos chamans et disaient que nos organes  sont nos enfants et que nous devons en prendre soin comme de nos enfants afin qu’ils grandissent en bonne santé et accomplissent leur travail biologique mais aussi afin qu’ils nous permettent de manifester les qualités  qui les habitent .
Ainsi disent-ils :

roue

le Coeur est le siège de l’Esprit d’Amour respectueux

la Rate est le siège de la Détermination confiante

les Poumons sont le siège de l’esprit du Courage et de l’Ouverture.

les Reins sont le siège de notre Volonté tendre

Le Foie est le siège de notre Pouvoir Créateur bienveillant

Leur nature est une harmonie de qualités douces et de qualités fortes… Ainsi pourrions-nous être pour notre plus grand bonheur et le bonheur de ceux qui nous entourent.

Mon propos est de développer chacun de ces organes, remonter à sa source originelle, l’Esprit-Lumière qui a permis sa manifestation et sa fonction biologique.

Parce que le son est devenu lumière et la lumière est devenue matière nous apprennent les physiciens et toutes les traditions … et avant nous étaient les 5 éléments :

             Le FEU

             La TERRE

             L’EAU, les océans, les lacs, les rivières, les sources, la pluie …

             Le MÉTAL :  les roches, les minéraux,les montagnes.

             Le BOIS  :  les plantes, les arbres, les forêts.

Ainsi les 5 éléments sont la manifestation d’un Souffle créateur et ce souffle nous habite et nous traverse et nous pouvons choisir de nous laisser inspirer et  créer. Lire la suite